{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki Vide
MessageSujet: A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki   A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki EmptyMar 12 Jan - 0:53

    Armand sirotait son thé, trempait le bout de sa langue dans le liquide encore brûlant. Un Early Grey, comme toujours. Il se laissait aller, profitant du silence de la pièce encore vide des autres nobles hypocrites et grassouillets. La Cours Royale dormait encore, à cette heure. Ses yeux se fermaient tandis qu'il humait le parfum de sa boisson, que le liquide coulait dans sa gorge, que ses doigts fin maniaient délicatement la porcelaine. Ces mêmes doigts qui s'appréciaient à manipuler l'acier, les armes et les viscères. Appétissant, certes - mais il y avait bien autre chose de plus poétique sur quoi ses mains aimaient se balader. Et comment, puisqu'il s'agissait du corps de son jeune frère, Louis. Il but une autre gorgée en souriant. La nuit avait été bonne.

    En principe, il déjeunait dans sa chambre, emmitouflé dans les draps de son vaste lit à baldaquin ou bien devant son bureau en bois massif. Jamais dans la salle à manger - quelle horreur d'avoir à croiser les visages de la Cours si tôt le matin; plutôt aller se recoucher!
    Mais la veille, ils s'étaient de nouveau engraissés à un banquet, festoyant jusqu'à tard le soir et par conséquent, dormant jusqu'à tard le matin. Le salon de thé, le Bleu, était donc encore vide à dix heures, quand l'adolescent s'y aventura sans trop savoir pourquoi. Le Salon Bleu, c'était son préféré; la couleur lui rappelait les yeux de Louis. … Si c'est pas malheureux, si jeune et déjà gâteux.

    Encore euphorique de la nuit passée, Armand s'imaginait sans cesse le parfum de son cadet - sans se rendre compte que ce n'était jamais que l'odeur du thé qui s'infiltrait dans ses narines. L'amour mène à la baguette, la baguette suspend la carotte, la carotte engage à l'amour. Délectable cercle vicieux dans lequel s'étaient empourprés les deux frères.
    Il revivait une énième fois sa nuit quand le grincement léger de la porte le tira de sa pitoyable - mais si jouissif - rêverie.

    Il tourna brusquement la tête, ne s'attendant pas à être dérangé si tôt.

    Extravagant. C'est le premier mot qui lui vint à l'esprit quand il observa l'intrus. Ses cheveux indomptables, bouclés, cascadaient sur son dos et semblaient absorber les rayons de lumière matinale s'infiltrant par les fenêtres. Ils étaient roux. « Une chevelure de catin » dirait-on.
    Mais c'était bien un jeune homme qui était entré dans la salle, et non une prostitué ou une autre donzelle quelconque. Armand s'intéressa d'avantage à ce bel inconnu, intrigué. Étrangement, cette chevelure, les mouvements élégants de sa démarche, cette carrure fluette et agile; ce n'était pas la première fois qu'il les voyait sans pour autant s'en souvenir. Il se triturait la cervelle en quête d'un des nombreux noms qu'il s'était efforcé d'apprendre - certes, avec tellement d'enthousiasme - sans y parvenir. Ce n'est qu'au moment du salut, un léger hochement de tête, que le prénom du garçon coula instinctivement en dehors de ses lèvres pâles, doucement:

    - Bien le bonjour... Loki.

    L'identité du garçon avait été révélé dans un murmure insistant. Armand but une autre gorgée de thé. Allez savoir pourquoi n'avait-il pas, comme pour tous les autres habituellement, snobé le jeune homme. Partir sans un mot plutôt que de le saluer et... Oui, l'inviter, même:

    - Que diriez-vous de profiter de l'absence de la Cours - et de ses damoiselles prétentieuses ou jouvenceaux flagorneurs - en ma compagnie? … Une tasse de thé, peut-être?

    Il désigna la théière poliment, un vague sourire aux lèvres. Un sourire encore rêveur de la nuit dernière, mais qui n'en restait pas moins inouïe en dehors de la seule présence de son frère. Il se demandait encore ce qui le poussait à tant d'amabilité, aussi facilement.
    Un coup de tête, comme ça. Un miracle de sociabilité, un mystère de la vie.
    Oui, la nuit avait était douce; peut-être la journée le serait-elle également?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki Vide
MessageSujet: Re: A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki   A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki EmptySam 16 Jan - 16:08

    Charmante compagnie près de mon visage. Je m’éveille le nez niché au milieu d’une abondante chevelure dorée. C’est sur un nid de paille délicate que la veille j’ai fermé les yeux. Le linceul est délicatement travaillé et il s’en dégage une très agréable odeur de fleurette. Je vois d’ici les soubrettes de mon hôte, toutes de cuissettes, de poitrines rondelettes et de tabliers à franges, frottant avec détermination les fleurs des champs contre ces draps pour en libérer leurs parfums. Délicieuse image mentale. Je me laisse mollement aller à ses rêveries en étirant les bras derrière ma tête et en sortant l'une de mes jambes nues de sous les draps. Il n’est pas bien tard, le soleil effleure à peine les rideaux satinés de ses quelques rayons pâlots. A peine l'heure du levé des elfes de maison domestiques si j'en crois l'agitation naissante que j'entends aux étages inférieurs. J’ai envie de m’alanguir longtemps encore dans ce grand et luxueux lit. De profiter encore de longues minutes du ravissant minois de mon amant, de sentir ses cheveux, l’odeur de ses cheveux, de les caresser encore et encore, et encore y perdre mes doigts. Mais son réveil m’apeure. Fichtre, je n’y puis rien.
    Il y a de ces hommes qui n'entendent l’amour que dans ce qu’il a de plus bestial. Ces gens là ont besoin de se sentir violemment aimé et de faire ressentir violemment leur enthousiasme. Ils n’y peuvent rien, pauvres bambins, c’est Dieu qui les a fait ainsi et ils ne peuvent échappé à leur instinct prédateur. Comme les loups ne peuvent s'empêcher de dévorer les agneaux et les jeunes enfants. Bien que leurs physionomies soient des plus douces, bien que leurs doigts soient des plus délicats, ce sont des êtres faits de brutalité. Mon amant est de ceux là. Bien malheureusement. Mais ses bourses sont assez pleines et ses traits assez enchanteurs pour que ce n’en devienne pas un inconvénient. Cependant, les meurtrissures de la veille ont amplement comblé mon cœur et je mourrai d’en savoir d’avantage sur les eus et les faits de son amour pour moi. J’abandonne donc la couche, avec une pointe de regret, peut-être - et cependant l'âme pleinement satisfaite. Dans l’antichambre, une des fillettes du service me vient en aide pour enfiler ma lourde toilette et pour mettre de l'ordre dans ma coiffure. Elle est gracile, la mignonne, dommage qu'elle soit si facilement impressionnable, sans aucun doute domptée par l'autre prince lion son maître. Un peu de résistance à mes taquineries auraient bien pimenté le jeu. C'est à peine si elle ne se jette pas à plat ventre quand je lui effleure la jambe... Eh bien soit, j'irai jouer ailleurs.
    Une fois à l'extérieur, j'hésite un instant sur le pas de la porte. Il fait bien tôt et le château est bien désert. Il n'y a que les servantes qui s’affairent ici et là. Le valais qui m’a raccompagné à la porte, qui avait vraisemblablement l’habitude d’attendre longuement l’éveil de son maître, remarque mon indécision. Hésitant, il s’incline et, les yeux rivés au sol, me propose d’une voix ravissamment muette d’aller me délecter d’une tasse de thé dans un salon. Il m’appelle « madame » et cela me fait grandement sourire. J’accepte avec inspiration et le prie de me faire servir le thé dans le salon bleu. Son regard se fige.

    « C'est-à-dire… On a fait donner l’ordre de ne laisser personne entrer dans le salon bleu car Son Altesse le Prince Armand l’occupe en ce moment même. »

    Mon regard s’illumine.

    « Eh bien tant pis. »

    Je m’éloigne résolument, ayant enfin trouvé le sens que prendrait ma journée. Quelque peu désemparé, le petit m’observe quelques instants avant de retourner à l’intérieur en haussant les épaules. Le prince Armand ! Quelle joie ! Mais quelle folie ! Je risque ma tête. Et en même temps je l’ai déjà perdue. Je pousse la porte du petit salon bleu, à vrai dire, le plus mignon d’entre tous, avec une détermination faussement providentielle. Et comme prévu, le Prince est installé à l’une des basses tables, droitement assis dans un somptueux fauteuil. Le soleil pénètre la fenêtre qui se trouve juste derrière lui et nimbe splendidement son minois d’ange noir. Avec une lenteur pleine de sagesses et d’enseignements, l’enfant roi daigne tourner son visage vers moi. Et pour ma plus grande surprise, il connaît mon nom qu’il prononce de la plus musicale et de la plus intelligible des façons. Et cela me ferait presque frissonner de bonheur. Avec un respect plein de zèle, j’avance de trois pas en sa direction et fait la révérence, à la française.

    « - Que diriez-vous de profiter de l'absence de la Cours - et de ses damoiselles prétentieuses ou jouvenceaux flagorneurs - en ma compagnie? »

    Les yeux toujours baissé, je m’incline une nouvelle fois, encore plus bas et de manière encore plus gracieuse.

    « - J’en serai enchanté »

    Après m’être délicatement assis dans le siège que l’on me présentait, je tourne les yeux vers la fenêtre à défaut de pouvoir les poser sur ceux de mon interlocuteur. Son visage dans la vitre me paraît infiniment serein. Prince Armand semble lui aussi avoir passé une agréable nuit.

    « … Une tasse de thé, peut-être? »


    Ses doigts me désignent l’adorable théière qui repose devant lui.

    « Avec grand plaisir. »

    Un des valets qui se tenaient collés au mur s'avance et soulève la théière en inclinant la tête bien bas. Il commence par servir le prince puis se tourne vers moi et rempli ma tasse avant de retourner à sa place, meuble obéissant. Un silence cérémonieux flotte dans la salle. Je caresse la hanse de ma tasse du bout de mes doigts, m'arrête un instant, et l'attrape pour porter le breuvage à mes lèvres. Le liquide odorant me brûle la gorge. Comme autant de pétales qui viennent se coller à mon palais, chacune des subtiles saveurs qui composent son arôme se détachent sur ma langue. Se lient et se délient pour composer la plus sublime mélodie. Early Grey à nul autre pareil. Tout en savourant, je m'abîme à la contemplation des jardins en extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki Vide
MessageSujet: Re: A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki   A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki EmptyJeu 18 Fév - 21:38

    [Hum, l'inspiration m'était soudainement venue tout à l'heure, sous la douche
    - mais je pensais que ce serait quand même un peu plus long Oô]


    Sa voix était délectable, elle aussi. Elle était douce, à la fois teintée de noblesse et d'insanités.

    Le valet qui sortit de l'ombre pour leur servir à boire lui rappela soudainement la présence des autres domestiques, dans le couloir. N'avaient-ils pas pour ordre, depuis des années, de ne laisser entrer quiconque dans une pièce tant que le Prince s'y trouvait? Et cela, en n'importe quelles circonstances... Vraiment, les chiens de la Royauté bâclaient de plus en plus leur travail. Il faudrait penser à sévir.

    Tandis qu'Armand portait à nouveau sa tasse à ses lèvres, il observa avec intensité celui qui avait réussi à passer outre son ordre sans avoir encore été jeté en prison. C'était avec une rêverie égarée que celui-ci observait les jardins, par la fenêtre – comme si cette situation était des plus normales pour lui.
    Ses yeux, également, étaient curieusement trompeurs.

    Comment avait-il fait pour passer l'ordre, et surtout, comment en avait-il trouvé le courage? Désirait-il quelque chose de particulier en venant à lui, ou bien avait-il simplement un goût prononcé pour le danger? Il brûlait soudainement d'impatience de savoir pourquoi. Mais les codes - et oui, toujours ces foutus codes aristocratiques - l'empêchaient de poser directement la question à Loki. Il devait tourner autour du sujet, entre prétéritions et sous-entendus divers. Mais soit, cela ne le dérangeait pas. Ce ne serait qu'un jeu de plus.
    Un mouvement léger, à sa gauche. Un majordome qui, sans doute, n'en pouvait plus de rester debout, droit, et prêt à répondre aux caprices des autres sans avoir le droit de penser à sa propre condition. Un incapable, donc. La présence des valets énerva soudain Armand, tout comme un moustique volant trop près de l'oreille avec un bruit exaspérant. Le regard irrité, le ton froid:

    - Sortez.

    Sans même un regard pour eux, les domestiques comprirent instantanément que l'ordre leur était adressé. Ils quittèrent la pièce en silence, après une courbette magnifiquement ignorée par leur destinataire. N'était-ce pas dangereux de laisser le Sire en seule compagnie de cet être mystérieux? Pensaient-ils surement. Il pouvait être de ces Rebelles, après tout, il pouvait saisir cet isolement comme une chance de pouvoir assassiner le Prince, de couper le mal à sa racine. Armand savait tout cela – il s'en moquait étrangement. Il n'avait pas détaché son regard de Loki, guettant la moindre de ses réactions.
    Lunatique, un sourire se dessina sur ses lèvres, sa voix se fit à nouveau douce:

    - Vous étiez, il me semble, au banquet qui a eu lieu voilà déjà quelques jours. Je vous aperçois couramment à ce genre de mondanités, d'ailleurs... Je me demande bien quelles satisfactions vous en tirez, vous qui n'êtes pas de la noblesse.

    La première pierre était lancée – peut-être que cette question permettrait à Armand de découvrir pourquoi ce garçon s'approchait de lui avec tant de confiance.
    Ah, qu'il était agréable de lui procurer une occupation, en cette belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki Vide
MessageSujet: Re: A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki   A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

A joyful cup of tea? ♥ ~ Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Corbeille } ♠ :: || Archives RPG-