{ Dirty Prince }
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saintes Manigances [PV Lucien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Saintes Manigances [PV Lucien] 2ith7yu


Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptySam 28 Nov - 10:26

Aujourd’hui, Aristia s’était richement apprêtée. Ce n’était pas comme à l’Assemblée où elle essayait de minimiser son apparente richesse. Certains avaient déjà du mal à accepter une femme parmi, noble qui plus est. Alors elle n’allait pas tendre le bâton pour se faire battre. Par contre, là, elle voulait se montrer aussi écrasante que possible. Elle avait une requête des plus troublantes à faire, mais avant ça, il fallait déjà placer ses pions. Elle avait envoyé une missive quelques jours auparavant pour annoncer sa visite. La lettre disait qu’elle venait parler de l’Assemblée. Le Comte Lewandowski, Lucien de son prénom, voulait se joindre à l’Assemblée. Mais il était suspect et Cyrus l’avait placé dans une délicate position. Ce qui arrangeait la jeune femme. Elle espérait le trouver suffisamment désespéré pour qu’il accepte sa requête en échange de son soutien au sein de l’Assemblée.

Le carrosse à l’emblème ducal toujours présent s’arrêta devant le manoir du Comte. Aristia sorti aidé par son majordome, Louis. Sa robe de soie émeraude, son châle et ses gants de velours noir, ses souliers de cuirs, ses cheveux attachés et décoré d’or et d’argent, elle empestait la richesse et la noblesse. Elle s’approcha du pas de la porte où Louis toqua. Une angoisse profonde rongeait Aristia, mais elle ne laissait rien transparaître. Il fallait qu’elle le convainc de répondre favorablement à sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Lucien

{ "We live in pervert time" }

Lord Lucien
Messages : 263
Localisation : Où je le veux
Âge du personnage : 25 ans



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comte
Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptyJeu 28 Jan - 20:11

  • Lucien parcourait d’un œil distrait les feuillets des comptes de la famille. Malgré les dettes que l’on devait encore lui rembourser (pour un peu que l’on puisse lui rembourser, certains de ses débiteurs étant déjà passés sur l’échafaud ou disparus dans la nature -ou faisant semblant de l’être pour éviter les demandes insistantes du comte), la situation n’était pas idéale. Sans être critique, les ressources diminuaient sans qu’il ait, pour l’instant, trouvé de solution miracle pour les sortir, lui et sa maisonnée, de cette mauvaise passe. Il avait déjà réduit les effectifs de ses domestiques -ou souvent, ceux-ci s’étaient réduits tout seuls par crainte de se retrouver dans le viseur de la nouvelle république – et il ne voyait pour l’instant pas d’autre pôle d’économie.

    D’autant qu’il avait bien d’autres soucis en tête. Outre l’indécente demande de Cyrus dont il se demandait toujours encore il allait bien pouvoir la satisfaire – et ce n’était pas faute de se torturer l’esprit pour trouver une idée qui le sortirait de ce pétrin- il avait reçu une intrigante demande, sous la forme d’une lettre bien officielle, une poignée de jours auparavant. Celle-ci émanait d’une jeune aristocrate, qui lui demandait un rendez-vous sous couvert de lui parler de l’Assemblée. Bien qu’il aurait préféré, en cet instant, oublier l’existence d’une telle organisation. Il se demandait quel galère allait encore lui tomber sur le coin de la figure, puisque cela semblait être un thème récurrent dans son existence ces temps-ci.

    Au moment où il se laissait aller à une imagination des plus lugubres, Lelio entra dans son bureau pour lui annoncer que son visiteur venait d’arriver. Lucien pensa que tout, en cet instant, lui paraissait plus réjouissant que d’accueillir la nouvelle venue, dont il n’avait absolument pas envie d’entendre ce qu’elle voulait lui dire. Dans le contexte actuel, une bonne nouvelle lui aurait semblé bien incongrue.

    Il descendit les escaliers à la suite de son majordome, un sourire séducteur (il voyait presque Theophil lever les yeux au ciel) accroché au visage. Il s’approcha, s’inclinant légèrement devant son invitée avec politesse.

    « Lady Aristia. Quelle joie de recevoir une si grande dame en ma demeure. »

    La nouvelle arrivée était une charmante jeune fille, élégante, habillée avec goût, et respirant la richesse. Lucien la connaissait vaguement de nom, mais il ne se rappelait pas qu’ils aient eu de grandes conversations. Peut-être, vaguement, au détour d’une soirée à laquelle ils auraient participé tous deux. Bien que faisant partie de la noblesse, ils n’avaient pas dû fréquenter exactement les mêmes cercles, et Lucien ne disposait que de peu d’informations sur elle.

    Se tournant pour lui dégager le passage, il la conduisit au salon où il avait l’habitude de recevoir -bien que les occasions soient de plus en plus rares depuis le triomphe de la révolution – et la laissa s’installer sur un des fauteuils, faisant signe à Lelio qu’il pouvait se retirer pour aller chercher le thé.

    « Je vous en prie. Nous serons ainsi plus à l’aise pour que vous puissiez m’expliquer en détails le motif de votre visite. »

    Malgré le fait que ce soit probablement la dernière chose dont il avait envie de parler en cet instant.

_________________
/
/

J'ai tous les défauts des autres, et cependant
tout ce qu'ils font me parait inconcevable. [Cioran]

/
Revenir en haut Aller en bas
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Saintes Manigances [PV Lucien] 2ith7yu


Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptySam 30 Jan - 11:31

Un serviteur ouvrit la porte sur le Lord Lucien au sourire séducteur qui ferait mouche chez nombres de personnes. Et c’est pour ça qu’elle l’avait choisit. Sa réputation de séducteur… Elle lui sourit en retour avec l’un de ses sourires les plus charmeurs. De ceux qu’elle ne sort presque jamais. Mais elle voulait se montrer intime avec cet homme même si c’était leur première véritable discussion.

Un plaisir partagé Lord Lucien.

Aristia suivit les hommes dans le manoir. Il était bien entretenu et la richesse était encore présente. Mais combien de temps allait-il tenir ? Fondamentalement ce n’était pas ses inquiétudes, mais la donne avait changé quand il a fallut trouver un père à son fils pour minimiser les risques. Elle s’installa sur un fauteuil, flanqué par son majordome. Elle l’observa une dernière fois, dans le détail. Puis elle prit une discrète, mais profonde inspiration.

J’ai un accord qui pourrait vous intéresser. Votre signature sur un document contre mon soutien au sein de l’Assemblée. Bien sûr vous ne devez pas ignorer que je regroupe beaucoup d’ancien noble au sein de l’Assemblée et à l’extérieur pour en finir avec la violence et partir sur la voix de la République, de la Liberté et de l’Égalité qu’ils promeuvent. Et que en ce sens, même sans l’accord je vous invite à me rejoindre. Mais votre voix pourrait avoir plus d’importance si vous m’aidez avec cette épine.

Plus d’importance… Cela ne voulait pas dire qu’elle irait toujours dans son sens. Elle faisait la part des choses des différentes propositions qu’elle recevait de sa faction. Parce qu’elle désirait rester dans les bonnes grâces de Cyrus. Parce que c’était nécessaire à la survie du plus grand nombre en quoi Vidal croyait et espérait. Et parce qu’il ne fallait pas partir dans les même travers qu’étaient partis les Princes dans leur régime.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Lucien

{ "We live in pervert time" }

Lord Lucien
Messages : 263
Localisation : Où je le veux
Âge du personnage : 25 ans



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comte
Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptyLun 1 Fév - 17:34

  • Après avoir installé Aristia, Lucien s’assit lui-même en face d’elle, sans la quitter des yeux et se départir de son air courtois. Une telle visite ne pouvait avoir un but gratuit, et la curiosité le disputait à la hâte de découvrir lequel. D’autant que la nouvelle était portée par une charmante jeune femme, qu’il aurait volontiers courtisé si la monarchie était encore de mise -et s’il n’était pas persuadé que les conséquences seraient funestes, quoique probablement bien divertissantes si Theophil apprenait la nouvelle. Malheureusement, il avait d’autres chats à fouetter en ce moment, et la bagatelle ne paraissait pas de mise en ces temps troublés. Mieux valait ne pas attirer l’attention plus qu’il ne l’avait déjà fait – avec un succès qui se révélait bien pauvre pour le moment.

    Il observa un moment la jeune femme en face de lui. Sa naissance l’avait bien dotée, à la fois en richesse, en beauté, et s’il en croyait son regard pénétrant, manifestement en intelligence. Elle semblait bien élevée, perspicace, et aussi hautaine que le lui permettait son rang. Ce n’était pas une de ces greluches insignifiantes, rendues vaines par une existence de facilités et de plaisirs. Cela en était aussi intrigant qu’alarmant.

    Comme on pouvait s’y attendre d’une femme de tête, la Lady ne fut nullement gênée de lui fournir le motif de sa visite dès les premières minutes. Lucien haussa un sourcil, curieux des raisons sous-jacentes qui pousseraient un membre de la noblesse, influent sous la République, à venir passer un marché avec lui dont la situation était, sinon critique, du moins assez peu florissante. Maintenant qu’elle abordait le sujet, il se rappelait bien avoir entendu parler d’une duchesse rassemblant des nobles sous sa bannière. Cependant, fort de son mépris pour la gent féminine -qui étaient de petits dindons assez peu dignes d’intérêt pour la plupart- et préférant tabler directement sur celui qui lui semblait le plus influent dans tout ce chaos, il avait cherché à atteindre Cyrus plutôt que creuser l’option de se rallier à quelqu’un de sa caste.

    Il fit un effort pour ne pas ricaner à l’énoncé des valeurs de la République. Ce n’était vraisemblablement pas le moment de faire valoir ses opinions politiques, assez peu populaires pour la période.

    Il garda le silence le temps que Lelio, revenu avec un plateau, dispose devant eux une tasse de thé fumant et des biscuits avant de se retirer. Songeur, il attrapa une tasse, puis la reposa, la jugeant trop chaude, et releva les yeux vers Aristia.

    « Croyez bien, ma chère, que je suis flatté d’une telle proposition. Cependant, avant de pouvoir émettre un quelconque avis, ne croyez-vous pas qu’il serait sage de me préciser quelle sorte de document vous entendez me faire signer ? »

    Il était sincèrement curieux. Pourquoi une personne influente telle que la jeune femme pouvait avoir besoin de lui ?

    « J’en suis d’autant plus honoré que vous vous êtes déplacée vous-même pour m’en parler de vive voix. »

    Il lui sourit malicieusement par-dessus la tasse de thé dont il venait de se saisir de nouveau, avant d’en boire une gorgée.

_________________
/
/

J'ai tous les défauts des autres, et cependant
tout ce qu'ils font me parait inconcevable. [Cioran]

/
Revenir en haut Aller en bas
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Saintes Manigances [PV Lucien] 2ith7yu


Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptyVen 5 Fév - 9:00

Aristia se laissait observer et juger. Elle faisait de même de toute manière. Le thé arriva et la noble détailla les actions du serviteur. Son majordome aussi était sur le qui-vive. Au vu de la discussion en cours, elle ne pouvait prendre le risque d’un opportuniste qui pourrait vendre l’information clé à bon prix. Le serviteur quitta la pièce laissa la femme se détendre. Elle reporta toute son attention à Lucien et ses mots. Elle prit une tasse de thé chaud et en huma le parfum. D’un léger mouvement de tête, elle ordonna à son majordome de montrer le dit document conservé précieusement. Louis s’inclina. Il sortit le document de sa veste et le présenta au Lord Lucien avec respect. Le document était un acte de naissance d’un fils. Il était daté de quelques années auparavant, durant le Règne des Princes. Même si n’importe qui ayant réellement prêté attention à ses actions pouvait savoir que même cette date était plus récente que la véritable naissance. Mais elle avait été prudente en cachant sa grossesse et la naissance. La signature d’Aristia était déjà présente avec le sceau de la Famille Berkeley vu qu’il avait été impossible d’user du sceau du Duc de Surrey à cause de la fermeture des frontières. L’autre emplacement de signature était vide. L’aristocrate observait les réactions du Comte. Elle se demandait s’il comprenait ce qui lui était vraiment demandé.

Bien sûr, je compte sur votre discrétion quand à cette affaire.

Et bien qu’elle prit une gorgée de temps comme s’ils parlaient de la pluie et du beau temps, la menace n’était pas des paroles en l’air. Son regard acéré sur Lucien ne pouvait tromper. Voilà pourquoi une personne à la position déjà instable était intéressante pour ça. Elle lui laissait le temps de réfléchir en se mettant un manger un biscuit accompagné de thé. La jeune femme pouvait être très patiente quand cela servait un objectif à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Lucien

{ "We live in pervert time" }

Lord Lucien
Messages : 263
Localisation : Où je le veux
Âge du personnage : 25 ans



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comte
Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptyMar 16 Fév - 12:25

  • Lucien détailla avec attention le document qui venait de lui être présenté. Un banal acte de naissance noble, si ce n’était qu’à l’emplacement du père, le sceau restait vide. Il haussa un sourcil, détaillant plus précisément le document. Il pensait vaguement comprendre ce que désirait la jeune femme, même si son choix lui paraissait discutable. Elle aurait pu choisir quelqu’un avec une position plus influente, afin de garantir l’avenir de son fils. Probablement avait-elle pensé que Lucien serait difficilement en mesure de refuser, et en cela, elle n’avait pas tort. Une telle demande lui aurait été formulée du temps de la monarchie, il ne l’aurait pas considérée de la même manière. Il ne l’aurait probablement d’ailleurs jamais considéré du tout. Pourquoi se serait-il embêté avec des problèmes de bonne femme ? La compassion n’avait jamais été son fort. La générosité non plus.

    Ignorant la menace voilée -ce n’était pas comme s’il était déjà de toute façon dans les ennuis jusqu’au coup et n’avait pas particulièrement envie d’en rajouter, il fit signe au majordome d’un geste de la main qu’il pouvait ranger le précieux papier, et se s’adossa de nouveau à son fauteuil, joignant les mains.

    « Si je ne m’abuse, l’enfant a besoin d’un père. »

    Il imaginait sans peine les racontars sordides que l’on pouvait faire circuler sur une telle histoire. La royauté avait peut-être disparu, mais les bruits de couloirs semblaient être un sport qui enchantait toutes les classes sociales. D’autant que la position d’Aristia pouvait faire des envieux, qui chercheraient tous les moyens possibles de la discréditer. Elle avait probablement plusieurs raisons d’agir ainsi, et il devait admettre que c’était une sage décision. Faire reconnaître une relation hors mariage n’était peut-être pas l’idéal, mais c’était probablement mieux que laisser l’identité du père à l’imagination débridée de ses ennemis.

    « Cependant, quelques points m’intriguent. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? J’imagine qu’il n’est déjà plus un nourrisson. »

    Qu’est-ce qui avait bien pu la pousser à agir ainsi, à ce moment ? Ce fils ne venait pas de naître. A moins qu’elle ait attendu une position de force pour tenter le coup ? C’était possible. Décidément, Aristia était une femme intrigante.

    « Par ailleurs, vous n’êtes certainement pas sans savoir que je n’ai pas de fils. En signant ce document, le vôtre devient à la fois mon premier-né, et mon héritier. Cela lui donnera droit à mon titre, à mes terres et à tout ce que je possède. »

    Du moins, pour ce qu’il en restait. Mais cette signature, qui semblait anodine, exigeait de lui un sacrifice qu’il n’était pas sûr à pouvoir consentir.

_________________
/
/

J'ai tous les défauts des autres, et cependant
tout ce qu'ils font me parait inconcevable. [Cioran]

/
Revenir en haut Aller en bas
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Saintes Manigances [PV Lucien] 2ith7yu


Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] EmptySam 27 Fév - 21:24

Il comprenait et les questions venaient au fil de sa réflexion. Soit, Aristia savait pertinemment qu’elle allait devoir donner des réponses. D’autant plus que le Comte n’avait pas d’héritier. La dame acheva son biscuit et reposa sa tasse de thé alors que son majordome était à nouveau à ses côtés.

J’en conclus que la politique ne vous intéresse guère. C’est simple, pourquoi aurais-je cherché un soi-disant père à mon fils avant de savoir que mon époux à échoué à conserver sa tête dans une guerre de succession ?

Hautaine et sûre d’elle, Aristia toisa Lucien. C’était un rappel de son statut de future Reine qui lui a déjà échappé deux fois. Un noble aussi sociable que le Lord en face d’elle devait forcément avoir entendu des rumeurs sur elle. Après tout, dans son adolescence elle avait tout fait pour se placer en tant que meilleur parti pour le Prince héritier. Et son mariage avec un noble étranger ne devait pas être passé inaperçu.

Pour ce qui est du rôle de père… Je n’attends rien de vous si ce n’est cette signature. Vous avez une réputation suffisante pour ce qui m’intéresse. Si vous voulez plus, vous devrez trouvez de quoi négocier.

Ce ne serait pas gratuit. Beaucoup trop de rumeurs plus ou moins sordides à son encontre. Un bambin d’à peine cinq ans ne pouvait pas tout comprendre. Et elle ne l’exposerait pas ainsi. Elle allait déjà attendre son « sixième » anniversaire pour le montrer à la société. Et c’est à ce moment là que les gens chercheraient du ragot et trouveraient l’acte de naissance. L’attention se porterai sur lui et leur relation fictive mais qui deviendrait réelle. Ils allaient bien s’accorder sur une histoire et tout deux étaient suffisamment intelligents pour s’y tenir.

Pour l’héritage, il faudrait déjà que vous engrangiez des revenus si vous voulez garder vos terres et nombre de vos possessions. De plus, savez vous seulement ce qu’il advient au sein de vos terres ?

Et le titre… Cela n’avait plus aucune valeur. Tant que la démocratie faisait loi, il en était ainsi. Et c’était quelque chose qu’elle avait elle même promut durant la Révolution et depuis. Elle était un membre respectable de l’Assemblée. Enfin, aussi respectable que pouvait être n’importe quel personne touchant à la politique, ses vices et ses bénéfices. Bien que l’ancienne noble essayait d’être intègre. Elle méprisait peut-être le Peuple, mais cela ne voulait pas dire qu’elle ne pensait pas a une exploitation bienveillante et efficace dudit Peuple. Aristia repris sa tasse pour quelques gorgées de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Saintes Manigances [PV Lucien] Vide
MessageSujet: Re: Saintes Manigances [PV Lucien]   Saintes Manigances [PV Lucien] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Saintes Manigances [PV Lucien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Bourg } ♠ :: Quartier Central-