{ Dirty Prince }
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2ith7yu


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyJeu 17 Sep - 19:28

Aristia naviguait dans les couloirs portant quelques dossiers, même si la majorité était actuellement transporté par deux domestiques de sa maison. Sa robe de velours bordeaux aux multiples jupons traînait légèrement derrière elle, son corset serré strictement accentuait sa taille. Ses cheveux étaient coiffé en une coiffure imposante et riche parsemée d’argent pour faire tenir le tout. Elle atteignit son but, un ancien bureau utilisé par des membres de l’administration du Royaume qu’elle avait récupérer après la Révolution. Tout le monde posa les documents sur le grand bureau en bois massif et Aristia s’y attela quelques temps. Puis vint le moment où Louis, le vieux majordome, vint l’interrompre pour lui rappeler son rendez vous avec Cyrus. Elle soupira, but une dernière gorgée de thé et quitta les lieux en ne prenant qu’un peu de papier, une plume et une fiole d’encre.

Aristia rejoignit donc le bureau de Cyrus, pas si éloigné. Elle toqua, attendit d’être invitée à rentrée. Puis elle entra dans le bureau. Une faible révérence, la voix posée, elle fixa son regard sur celui de Cyrus.

Bonjour Cyrus. Je viens aux nouvelles.

Dans l’agenda de la blonde, elle voulait connaître l’avenir du château, où en était les requêtes de l’Église, des informations sur l’évasion d’Armand, la trahison de Vidal, l’intégration de Lucien à l’Assemblée, les recherches sur Eden, la recrudescence de criminalité et de disparitions suspectes, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Cyrus
Cyrus
Messages : 32
Localisation : Assemblée
Âge du personnage : 27 ans
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2ith7yu



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Président de l'Assemblée
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptySam 3 Oct - 12:23

Il était important que Cyrus puisse être un peu tranquille pour travailler. D'où le bureau à part, car d'une part et d'autre, il était entouré par une nasse importante de papiers qui s'accumulaient tout autour de lui. Il s'agissait d'une somme astronomique de documents à ratifier, d'avis à donner et de compte rendus à examiner. C'était un travail qui paraissait sans fin, mais malheureusement (ou heureusement, selon son propre avis), il s'était engagé pour le peuple. C'était donc à lui de montrer qu'il pouvait tout faire pour lui.

Soyons honnête : Cyrus avait complètement oublié son rendez-vous avec Aristia – oui, il était le premier à se plaire de ne plus appeler les nobles par les anciens titres. D'ailleurs, il était aussi le premier à se méfier d'eux, Aristia la première comme c'était le cas pour Lucien également. Cyrus gardait un œil averti sur ceux qui avaient perdu leurs privilèges et qui tenteraient éventuellement de les regagner.

La plume en main, il caressa quelques instants la petite bosse qui s'était formée sur son doigt à force de la tenir et soupira d'un air las. Cyrus était fatigué, épuisé. Il tenait par force de volonté, mais en réalité, il ne dormait pas beaucoup, ni n'était revenu chez lui depuis un moment.

L'évasion d'Armand avait fait grand bruit, la trahison de Vidal aussi, même si cette dernière était courue. Ils faisaient tout pour les retrouver, mais c'était à croire que ces deux larrons avaient déjà franchi les frontières : et pourtant, s'il en croyait les dernières rumeurs comme quoi Eden était toujours en ville, c'était fortement improbable.

Ses paupières se baissaient et il piquait du nez. Il ne fut réveillé que par un bruit contre sa porte et se rappela soudainement l'entretien pourtant inscrit en rouge sur son agenda.

« Entrez ! », articula-t-il d'une voix forte, se donnant consistance et cherchant surtout à oublier qu'il était à la limite de s'endormir il y avait maintenant quelques secondes. « Aristia, enchanté. »

La salutation fut brève, comme l'était celle d'Aristia à son égard. Il était étonnant que quelqu'un de son rang avait fait le choix de rejoindre l'assemblée de son plein gré, Cyrus ne pouvait pas croire qu'elle pouvait en avoir réellement quelque chose à faire du peuple mais quand à faire, il laissait le bénéfice du doute à ce pion en laissant se promener librement sur l'échiquier.

De toute façon, un pion est limité dans ses mouvements.

« Heureux de l'entendre. Vous avez dû voir les affiches en ville, nous cherchons ces deux individus, sans compter les disparitions qui n'ont sans doute aucun lien. »

Il ne confierait pas les secrets de la république à une noble, encore moins à une femme. Il comprenait à peine comment elle ne pouvait pas être mariée à nouveau, c'était dire. Il ne savait pas vraiment de quelles mœurs elle répondait, mais il les trouvait assurément étranges.

« Je ne suis guère votre informateur, en revanche, vous qui avez des yeux partout, vous avez sûrement dû voir ou entendre des choses au sujet des évadés...Ou peut-être mieux, des disparus ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2ith7yu


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyMar 17 Nov - 10:53

Cyrus semblait négliger le repos. Aristia nota ça intérieurement, elle lui ferait peut être une remarque. Il n’était jamais bon de négliger son sommeil, c’était prendre le risque de tomber au moment le moins opportun. Et ça, après la trahison de Vidal, la République aurait du mal à s’en remettre.

Naturellement. Mais je m’intéressais aussi à vos décision concernant l’avenir du château et de l’orphelinat lié à l’Église.

L’ancienne noble prit le temps de s’approcher un peu plus de Cyrus, conservant tout de même une distance respectueuse.

Pour ce qui est des fugitifs. Je n’ai pas beaucoup d’information. Ils ont dû rester ensemble sinon le Prince aurait déjà fait une erreur.

Une mine de dégoût difficilement cachée transparaissait  sur son visage de porcelaine inexpressif. Il n’était guère compliqué de voir qu’elle méprisait ce Prince suffisamment pour ne plus réussir à cacher cette expression.

Pour finir, les disparitions concernent surtout les pauvres là où les patrouilles sont moins nombreuses. Mais je n’ai que des hypothèse quant aux raisons de ces disparitions suspectes. Elles seraient d’ailleurs potentiellement plus importante que ce qui nous parvient vu qu’on s’inquiète rarement de la disparition d’un mendiant.

Les hypothèses étaient elles même que de simples ébauches sans guère d’indice. Une vengeance de la noblesse de se fournir en serviteur, peu probable au vu de la surveillance qui leur était imposée. Une puissance étrangère qui viendrait chercher des gens prêt à quitter le pays pour une raison quelconque.Ou même, eux mêmes se regroupant pour une nouvelle révolution qui profiterait du manque de stabilité du Pays.

Régler cette affaire me paraît donc une priorité. Et avec votre accord, je vais me plonger là dedans.

Les rumeurs allaient bon train et cela pouvait poser problème sur le long terme. Cela permettrait aussi, peut-être, de renforcer la police au sein du Pays. C’était important de faire en sorte que la police soit forte et reconnue. Mais il fallait aussi éviter tout soupçon de corruption.
Revenir en haut Aller en bas
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

Theophil
Messages : 337
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Iiiic_10



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyLun 15 Fév - 21:30


Traînant des pieds, Theophil déambulait dans les couloirs du château à la recherche de la personne qui l'intéressait. Cela faisait plusieurs fois déjà qu'on l'orientait tantôt d'un côté, tantôt de l'autre – personne ici n'avait vraiment l'air de vouloir l'aider. Un des républicains qu'il avait interpellé lui avait même tout bonnement jeté un regard dédaigneux, avant de passer son chemin sans lui répondre. Dans son dos, Theophil avait bruyamment lancé un « Sérieusement ? » d'un ton outré, et tout le monde dans le couloir avait fait mine de ne pas l'entendre.

Il fallait dire que son apparence ne l'aidait en rien. Il ne portait plus son uniforme de soldat, mais c'était tout comme : veste noire, bottes noires, pantalon noir et fourreau à pistolet accroché à sa ceinture (mais sans arme à l'intérieur du dit-fourreau. Aux dernières nouvelles, la sienne était toujours au fond du fleuve, accrochée au cadavre d'un homme, et il n'en avait pas racheté d'autre depuis. Lucien lui avait intimé de faire profil bas pour le moment). Alors, évidemment, personne ici  ne voulait s'afficher en train de discuter avec un ancien membre de la Garde Royale.
Theo soupira. Lucien avait peut-être raison, il faudrait qu'il songe un jour à varier un peu sa garde-robe.

Après vingt minutes d'errance, une domestique le prit en pitié et accepta de l'aider, lui indiquant l'emplacement d'un bureau.

Il toqua à la porte et entra. Le Président de l'Assemblée était assis à son bureau, le visage fermé et visiblement fatigué (Theophil se serait bien moqué de lui intérieurement mais il devait certainement avoir la même tête que Cyrus à cet instant).
En face de lui se tenait une belle jeune femme blonde. Une noble. Autrefois, Theophil avait travaillé pour suffisamment d'entre eux pour les reconnaître désormais au premier coup d’œil : le port de tête altier, le regard hautain, des vêtements qui valaient à eux seuls le salaire de Theo (encore plus tape à l’œil ces temps-ci, avait-il cru remarquer, sans doute histoire d'afficher le plus possible la différence entre le sang bleu et ces prolos de républicains).
Que pouvait bien faire une noble avec le type le plus républicain du pays ? Soit elle était en train de plaider pour une cause quelconque, soit elle était à l'Assemblée, elle aussi. Enfin, c'était pas ses oignons, et à vrai dire il s'en moquait un peu.

« Monsieur, salua-t-il sobrement. Madame. » En d'autres temps, il l'aurait appelée ''Milady'', mais cette époque était révolue. « Navré d'interrompre votre conversation. »

Navré de les déranger, non, il ne l'était pas – mais navré d'avoir dû se déplacer jusqu'ici, oui. Lucien ne lui avait pas laissé le choix et lui avait refilé la corvée de compte-rendu. Sans blague, vu l'ampleur des nouvelles, pas étonnant qu'il préfère se défiler : concrètement, ils n'avaient rien à annoncer à Cyrus.
Rien.

Theophil pourrait tout aussi bien raconter qu'il avait trouvé de la ciboulette sur les remparts du château, ça reviendrait au même.

Il ignorait s'il pouvait évoquer la recherche d'Armand et Vidal devant la Lady. Mais comme il n'avait vraiment aucune raison d'attendre son départ pour annoncer ce qu'il était venu annoncer, et encore moins de lui demander de quitter la pièce, il décida d’enchaîner au plus vite.

« Vous aviez demandé des compte-rendus très réguliers quant à notre affaire. »

Sous-entendu : ne te plains pas de ce que je vais dire, c'est toi qui l'auras cherché.
Il planta son regard dans celui de Cyrus et alla droit au but :

« Aucune trace des fugitifs pour l'instant. Cependant, le citoyen Lucien tient à vous assurer de sa considération et vous certifie qu'il s’attelle à la tâche avec ardeur, et avec tous les moyens dont il dispose. »

C'était une bonne grosse phrase d'hypocrite selon Theophil (à part peut-être le « avec tous les moyens dont il dispose », rappelant une fois de plus à Cyrus que Lucien n'avait pas le bras aussi long que leur cher Président, et qu'un coup de pouce de sa part aurait été bienvenu) mais Lucien avait insisté pour qu'il transmette précisément ces mots-là, et aucun autre.
Le comte était plus doué que lui dans ce domaine, après tout.


(Beaucoup de mots pour pas grand chose je sais, je voulais pourtant que ce soit plus court mais je me suis emballée XD
Merci de me permettre de me taper l'incruste brièvement <3)

_________________


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2urp4ap
Revenir en haut Aller en bas
Cyrus
Cyrus
Messages : 32
Localisation : Assemblée
Âge du personnage : 27 ans
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2ith7yu



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Président de l'Assemblée
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyLun 1 Mar - 17:48



HJ : *tousse* DESO

L'avenir du château et la construction de l'orphelinat n'intéressait pas vraiment Cyrus. À vrai dire, après sa discussion avec le Père William, il avait confié le dossier à un subordonné, lui demandant de lui faire venir tous les courriers de l'homme d'église dans le but d'établir une correspondance de confiance. Bref, l'avenir du château concernait maintenant les architectes et les divers hommes qui étaient sur le projet, pour en faire un lieu de savoir et d'échanges entre les nations. Il avait signé, ce serait fait.

Cyrus agita la main comme si ce point ne le concernait plus. Approuvé, vu et corrigé, l'affaire était pliée.

En revanche, l'histoire des disparitions ne le rendait pas très zen, au contraire. Des pauvres, il en disparaissait tous les jours, qu'ils meurent de faim ou d'autre chose.

« Je vais augmenter les patrouilles, pour ma part, aux endroits stratégiques. Soyez prudente, il serait dommage de vous perdre. », insinua-t-il, même si, pour lui, qu'ils aient ou non Aristia dans leur rang lui était égal. Cette petite phrase était juste présente pour brosser son égo, il n'en pensait rien.

Pensif, Cyrus se tenait le menton pour tenter d'amorcer un plan concernant les disparitions. Rien ne lui venait à l'esprit encore, ils n'avaient que trop peu d'éléments, mais...

« Attendez mon feu vert avant de faire quoique ce soit, j'ai peut-être moyen d'avoir des infor- »

Il fut interrompu dans son élan par quelqu'un qui toquait à la porte. Un regard noir vers celle-ci, il ne dit pas pour autant « entrez », décidant de laisser poireauter l'arrivant, au moins le temps qu'il en finisse avec Aristia.

Ce n'était pas au goût de Theophil, de toute évidence, car il reconnut l'ancien garde royal, bien qu'il n'avait rien à faire dans les environs. Cyrus ne répondit pas à ses salutations, il le gratifia d'ailleurs d'un regard noir, exprimant très précisément ce qu'il pensait des gens qui l'interrompaient en plein milieu d'une discussion.

Tout cela pour lui dirait ça.

Que lui et Lucien n'avaient pas la moindre information. Aucune. Même pas un indice, rien. Même lui aurait pu faire mieux, s'il avait vraiment exploité Silas à sa juste valeur, il le savait, alors que ce garçon lui dise cela...ça le crispait, et Aristia, si elle le regardait à présent, alors que Theophil continuait à raconter ses bêtises, devait avoir à quel point ses yeux jetaient des éclairs. Il fit crisser ses ongles sur le bureau, provoquant un bruit Ô combien désagréable à l'oreille, puis continua la discussion qu'il avait avec elle sans faire attention au garçon. Il était invisible, un fantôme.

« Donc je disais que je peux obtenir des informations sur cette affaire s'il le faut. Si vous avez besoin de main d'oeuvre, également, des appâts pour capturer les coupables qui sont...je me doute, d'anciens nobles désirant un peu de puissance, j'ai deux noms. Lucien et Theophil. Le premier est le laquais de l'autre... », il rit comme s'il venait de faire une blague particulièrement drôle, malgré son goût amer. « Grimez-les en paysans, on verra bien ce qu'il se passa... »

Lorsqu'ils auraient fini, et seulement lorsqu'ils auraient fini, Cyrus s'intéresserait à Theophil.

Pour l'instant, et surtout parce qu'il ne lui avait donné aucune information, que sa visite ne servait à rien, il regardait Aristia, majestueux et vengeur.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Aristia
Lady Aristia
Messages : 36
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2ith7yu


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyLun 1 Mar - 21:51

Aristia fixait Cyrus, étudiait le moindre de ses mouvements. Elle nota que l’avenir du château était conclus et qu’elle n’en saurait pas plus de sa part. Mais le subordonné concerné devrait lui donner les informations qu’elle voulait. Par contre, elle avait toute son attention pour les disparitions inquiétantes. Bien qu’elle aurait préférer ne pas entendre cette hypocrisie. Et ce n’était pas par ce type d’incident qu’elle risquait de disparaître. Elle avait toujours un garde, pas loin, discret et loyal. Elle attendit les ordres et alors qu’ils allaient être énoncé quelqu’un toqua et entra dans la foulée. Un regard noir fut jeté au jeune homme, militaire de formation de manière indiscutable. Mais il manquait la discipline et débitait des mots bien appris dans une simagrée de rapport. La jeune femme avait sorti un éventail noir qu’elle ouvrit et plaça devant le bas de son visage cachant toute possible expression alors que son regard observait les deux. La colère et l’outrage de Cyrus face au désintérêt flagrant du soldat. Le simulacre de rapport s’acheva et Cyrus ignora le soldat et repris sa phrase au début. Aristia l’observa, soit… Elle referma son éventail et le rangea dans un geste fluide sans mouvements superflus.

Je n’ai pas besoin d’incompétent dans mes rangs. Et tant que les agents œuvrant pour la République sont payés par mes soins, je ne permettrais pas de tels abus. De plus, si ce Théophil est ce soldat… Il se ferait découvrir en vingt secondes et promptement éliminer sans aucun avantage pour nous.

Le regard qu’elle portait sur Théophil était froid. Elle jaugeait la moindre de ses attitudes. Elle réfléchit d’ailleurs à Lucien, qui si sa mémoire ne la trompait pas était un noble à la réputation sulfureuse. Cela pourrait lui être utile pour son fils. Enfin bref, elle reporta son attention sur Cyrus.

Je vais déjà placer quelques agents pour essayer de nous renseigner. J’attendrais votre feu vert et complément d’information pour agir plus avant. Je vous laisse vous occuper du soldat avant que nous continuions notre réunion. J’ai des questions sur vos intentions envers nos voisins.

Ils n’étaient pas prêt à accueillir des dignitaires, mais cela ne voulait pas dire que l’on ne devait ignorer les relations. Déjà que les Princes les avaient globalement ignoré et que malgré toutes les « bonnes » intentions de son père, les relations c’étaient dégradées au cours du temps. De plus, gardé un intermédiaire connu devrait donné une idée de stabilité… Ou de donner l’impression d’être facile à changer de loyauté… Conclusion, elle hésitait et donc elle allait chercher des ordres de son Sir.
Revenir en haut Aller en bas
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

Theophil
Messages : 337
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Iiiic_10



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] EmptyVen 5 Mar - 13:48


Bon. Theophil savait dès le début qu'il ne serait pas des mieux accueillis. D'abord, parce qu'il n'apportait pas de très bonnes nouvelles (pour ne pas dire : aucune nouvelle du tout) ; ensuite, parce que Cyrus ne s'était jamais montré franchement sympathique envers lui ou Lucien. Ils avaient beau être officiellement tous les trois dans le même camp, le bougre savait sans doute parfaitement à quoi s'en tenir.
Mais il fallait être honnête : Theo ne s'était pas attendu à une telle déferlante d'hostilité. Deux paires d'yeux se tournèrent vers lui – si un simple regard pouvait tuer, nulle doute que le soldat serait déjà étalé raide mort par terre. Les ongles de Cyrus crissèrent sur la table, provoquant la ruine d'un meuble autant que celle de ses oreilles. Tout d'abord, Theophil grimaça au son, mais ne s'émut pas davantage de cet accueil : depuis le temps, il avait l'habitude d'être jeté en pâture à toutes sortes d'olibrius, tous plus hautains les uns que les autres. Visiblement, la Révolution ne changeait pas grand chose de ce côté-là.
Non, ce qui le laissa pantois, en revanche, fut d'être laissé de côté. Le soldat s'attendait à du mépris, de la colère, des remontrances, mais à quelque chose de rapide et franc : quelques commentaires sur leur incapacité, à lui et Lucien, puis une mise à la porte illico-presto. En bref, une engueulade et un retour à l'envoyeur.
Mais Cyrus... se détourna de lui, tout simplement, et l'ignora. L'obligeant du même coup à rester et attendre. Sérieusement ?

Avec un soupir qu'il amoindrit de justesse (celui-ci était trop gros pour être réprimé complètement, mais au moins pouvait-il passer pour un minimum discret), Theophil se mit machinalement en position ''repos'' : les pieds ancrés dans le sol, le dos droit, les mains dans le dos. Qui savait combien de temps ces altesses étaient prêtes à le laisser poireauter ? (D'expérience, il savait que plus la personne se considérait importante, plus le temps d'attente s'allongeait. Une fois, son capitaine l'avait envoyé transmettre une missive urgente à un duc : le foutu noble l'avait laissé faire le pied de grue vingt minutes dans un coin de la pièce, refusant de daigner s'occuper de lui avant la fin de son petit-déjeuner.)
Lorsqu'il entendit son nom dans la conversation, mentionné comme s'il était absent, Theophil sut qu'il n'était pas juste bon pour attendre tranquillement dans un coin. Non, Cyrus comptait visiblement le passer au grill.

De quoi parlait-il encore ? Servir d'appâts ? Se grimer en paysans ? Et pour quelle enquête tordue encore ? Comme s'ils n'avaient déjà pas assez de boulot ! Quelle vengeance mesquine. Theo s'efforça de rester impassible, mais dans son dos ses mains se crispèrent. Il n'aimait pas, mais pas du tout cette histoire.
Le soldat ne se sentit qu'à moitié reconnaissant quand la noble rejeta l'idée, son amour-propre  malmené au passage une fois encore. Décidément, aujourd'hui il en prenait pour son grade.
« L'incompétent » baissa la tête une seconde, le temps de se mordre les lèvres pour étouffer un ricanement un peu amer, et releva la tête avec un sourire à l'intention de la demoiselle. Elle n'était pas plus âgée que lui mais avait déjà visiblement des idées bien arrêtées envers sa personne. Il tiendrait vingt secondes ? « Madame était trop bonne, vraiment. » signifiait son sourire.
Personne ne soupçonne les incompétents. Après tout, mieux valait passer pour tel auprès de ces deux individus.

A sa grande surprise, la dame invita Cyrus à en finir avec lui. Elle souhaitait visiblement poursuivre sa discussion sans lui (louée soit-elle). Theophil se tourna donc de nouveau vers le Président :

« Un message à transmettre au citoyen Lucien ? »


_________________


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] 2urp4ap
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Vide
MessageSujet: Re: Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]   Rendez vous d'affaires [PV Cyrus] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rendez vous d'affaires [PV Cyrus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Château } ♠ :: Ailes Ouest-Est-