{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vidal

{ Where is Vidal? Vidal is in the kitchen ! }

Vidal
Messages : 142
Localisation : Dans mes fourneaux. Non, pas à l'intérieur, bêta !!
Âge du personnage : 23 ans
Fiche du personnage : Poissonement vôtre.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Assistant cuisinier & éventuellement chef de la résistance.
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyMar 9 Nov - 0:37

    Depuis quelques temps déjà, Vidal ne pouvait se retenir de grincer des dents toutes les cinq secondes. Louis l'énervait de plus en plus. Toujours assis sur sa chaise d'une manière qu'il voulait noble, le petit prince avait décidément le don de l'exaspérer. En l'observant discrètement quotidiennement pendant le souper, Vidal avait ses raisons de ne plus pouvoir le voir ne serait-ce qu'une seule fois en peinture. Chaque seconde, alors qu'il fermait les yeux, il revoyait l'objet de ses cauchemars : ces cheveux coupés courts, la dernière mode chez les jeunes garçons de cet âge, ces ensemble qui le rendait si précieux et ces yeux, ou plutôt cet œil qui refusait de se confronter à tout sentiment. Vidal grinça des dents encore une fois, pour la peine. Il le haïssait plus que tout mais c'était en ce moment qu'il devait faire le plus attention de ne pas se faire attraper. Il se souvenait que la dernière fois qu'il avait croisé Louis dans la bibliothèque : il s'était fait trop remarquer, ce jour-là, en se rebellant presque, voire carrément, face au prince. Pour tout dire, il avait passé les plusieurs matins qui suivirent cette dispute princière priant fermement de ne pas voir débouler un garde ou autre acolyte dans le genre après dénonciation.

    Mais non, ceci n'était pas arrivé, du moins pas encore. Vidal pouvait donc s'adonner à ses activités plus ou moins illégales en faisant très attention. Pour le moment, ce qui le préoccupait surtout, c'était trouver de la ciboulette pour le repas de midi. On était en fin de semaine, les provisions commençaient tout doucement à se faire sentir plus rares et s'il ne trouvait pas cette fichue ciboulette avant l'heure de déjeûner, cette sublime salade serait purement et simplement fichue. Et si la nuit, Vidal était le chef de la résistance et faisait tout pour agir contre le gouvernement, de jour, il n'en restait pas moins un cuisinier exemplaire, amoureux de sa cuisine. Bon, depuis ce matin, il s'était tout de même brûlé avec un vulgaire râgout, avait renversé un pot d'épices et un chaudron brûlant sur un apprenti. C'était peut-être d'ailleurs pour cela que tout le personnel cuisinier et le chef lui avait ordonné d'aller chercher de la ciboulette (alors qu'il était bien connu qu'il n'en restait nulle part) histoire d'avoir un peu la paix.

    Il grinça pour la énième fois des dents. Damned ! Il savait très bien que les chances qu'il trouve un jour de la ciboulette dans ce château étaient proches de zéro ! Il le savait et pourtant, il continuait à traîner près des remparts, comme si c'était là-bas qu'il allait pouvoir trouver des herbes. Et de préférence, pas ces herbes hallucinogènes que fumaient à leur guise les junkies. Ou bien il se ferait arrêter pour avoir voulu intoxiquer le prince. Tout d'un coup, il pensa à Armand : ces derniers temps, il y pensait de moins en moins souvent et du coup, ses observateurs ne savaient jamais où celui-ci se trouvait. Ce dernier l'inquiétait. Du fait qu'il se soit beaucoup trop inquiété sur ce que Louis pouvait faire, il avait presque oublié le frère le plus important. Vidal tourna la tête à gauche puis à droite nerveusement : il n'y avait personne ici ? Pourvu qu'il soit seul présent dans ce lieu parce qu'il n'était pas venu ici seulement pour cela mais également pour préparer une diversion utile pour cette nuit.

    De sa poche, il sort un petit sac grisâtre, puis, étend son contenu sur le sol. Il sait ce qu'il fait. Ceci n'explosera pas tout de suite mais lorsque du feu atteindra cette cible. Cette nuit, un habile lanceur lancera, grâce aux coordonnées précises qu'il aura donné quelques temps auparavant, une flèche enflammée. Celle-ci arrivera en plein sur la poudre qui, bien sûr, s'enflammera en créant une explosion. Et ce qui est bien, avec cette poudre, c'est qu'elle se fond totalement dans le paysage : pour le moment, personne ne peut se douter qu'elle est autre chose que de la terre. Un sourire aux lèvres et lentement, Vidal commence à faire demi-tour : il est temps qu'il rentre en cuisine.

    Soudain, il sent la présence d'une autre personne. Là, juste derrière lui. Il a la présence d'esprit d'enlever ce sourire trop machiavélique de son visage. Un garde.

    Il va passer un mauvais quart d'heure, si ce n'est plus. Discrètement, toujours, il tente de faire un pas sur le côté afin de s'échapper de l'emprise de l'ombre de ce chien.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathnote-rpg.forumactif.fr
Invité
Invité
Anonymous


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyMar 7 Déc - 15:30

Shad marchait vers les cuisines d’un pas rapide, la montre en main et l’air contrarié. Selon son point de vue, il allait bientôt être l’heure du repas des Princes et il était donc de son devoir d’accomplir sa tâche comme s’assurer du bon fonctionnement de ce repas. Pourtant il se pressait un peu trop, en effet il restait encore trois bonnes heures avant que ses Maîtres ne se décident à mettre en bouche une fourchette.
Arrivée aux cuisines, il vit le personnel s’activait avec acharnement. C’était un assez beau spectacle pour ses yeux et qui n’était que de bons signes : En effet si le personnel n’était pas aussi agité, cela signifierait qu’il y aura du retard, des manques… une catastrophe pour Shad. Il fallait que tout soit parfait et non bien ou moyen, sans aucune erreur, ni défaut. Il alla parler au chef et ses traits se déformèrent quand il entendit les désastres que l’apprentie du Chef, Vidal, avait enchaîné ce matin. Apparemment pour éviter d’avoir d’autres pots cassés, le chef lui avait demandé de la ciboulette.

- Combien de temps cherche-t-il de la ciboulette ?
- Bah… j’sais pas, M’sieur. P’te bien une heure ou deux heures, ou moins, ou plus’.
- Vous êtes bien irresponsable. Mais bon j’irais voir par moi-même où l’apprentie roupille.


A ces mots il quitta la pièce et chercha dans tout le château l’apprentie en question. Pourquoi s’inquiétait-il autant ? A cause de son attitude. Shad avait remarqué les regards haineux que Vidal lançait quelques rares fois vers Louis ou Armand ou encore il les fermait comme pour cacher quelque chose. Il aurait bien voulu le faire remarquer mais il avait été trop occupé ces derniers temps pour courire derrière un apprentie. De plus ces impressions pouvaient être fausses, par conséquent il passerait plus pour un idiot qu’autre chose. Il préférait attendre et d’amasser assez de preuves pour prouver son innocence ou culpabilité. Pour l’instant il devait le retrouver pour être certain qu’il ne se repose pas sous ses lauriers. Au contraire s’il cherchait activement cette ciboulette, Shad en serait plus que content, il n’y avait pas à dire.

Enfin il arriva dans l’aile ouest, au niveau de la tourelle et s’arrêta. Il vit, au loin, deux silhouettes plus ou moins familière. Tout d’abord il y avait l’objet de ses recherches, Vidal, et un autre homme debout et portant l’uniforme des gardes Royaux, Theophil. Shad avait plus ou moins mémorisé les noms des gardes au service du Princes, ainsi que les noms des domestiques pour ne pas s’y tromper le moment venu bêtement. La honte qu’il subirait si les Princes connaissaient une personne qu’il ne connaissait pas, ou pire, si les Princes lui demandaient le nom de cette personne et qu’il ne puisse pas les renseigner. Il était fière de son travail et était prêt à tous les sacrifices pour l’honorer, quitte à passer des nuits entières sur des ouvrages compliqués et barbants.

Il s’approcha lentement afin d’observer toute la scène avec attention. Tout d’abord il vit Vidal se relevait. Cette position étonna un peu Shad car ce n’était pas ici qu’il était prêt à trouver de la ciboulette. Cela voudrait-il dire qu’il ne cherchait pas la ciboulette, et donc qu’il ne faisait pas son travail et donc qu’il ne courrait pas pour ses magnifiques et magnanimes Princes ? De plus la présence du garde n’arrangea pas cette impression. Shad n’allait pas hésiter à demander des explications claires et nettes.

- Et bien Messieurs, que se passe-t-il ici ? Vidal, trouvez-vous de la ciboulette dans les environs ?

Sa voix était mielleuse et un tantinet froid et formel. Ce n’était pas voulu, c’était le ton naturel de sa voix. Il ne désirait amadouer personne ni menacer qui que se soit pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

Theophil
Messages : 306
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage :


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Iiiic_10
RPs : Cavalcade en nuitée - Lucien et Willy (fini)

Shut up and let me go, yeah ! - Vidal et Shad (inachevé)

Woman or man ? - Chan Dai (fini)

Où l'on joue de malchance, ou quand le hasard s'amuse - Lucien (fini)

A silly situation - Eulalie (en cours)

Course nocturne - Heather (en cours)

La violence ne résout rien (mais elle soulage) - Lucien (fini)

Il ne faut jurer de rien - Lucien (fini)

Un rien suffit - Lucien (fini)

Des lendemains qui chantent - Lucien (en cours)



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyDim 16 Jan - 14:20

    [Encore sincèrement pardon pour le retaaard ;o;]

    La brume dans laquelle errait Theophil n'était que trop agréable. Les couvertures étaient chaudes, l'air ambiant, parfais. Le poids sur ses paupières aussi, et il n'avait pas envie de les ouvrir. Autour de lui n'était qu'un pays de chuchotements, raclements sur le bois, rires étouffés ou grommellements, bruits de pas empêtrés. D'une secousse sur l'épaule, quelqu'un tenta de l'arracher à l'emprise de la brume. Il s'en défendit instinctivement. Allongé en chien de fusil, il tira de sous son oreiller un objet lourd pour le pointer à l'aveuglette, sans dire un mot - à moitié étouffées par l'oreiller, ses lèvres non plus ne voulaient pas prendre la peine de s'ouvrir. La présence gênante n'insista pas et laissa Theo retourner à la brume.

    Plus tard, désormais étendu de tout son long sur le dos, il prit conscience de s'être réveillé quand un bâillement ouvrit toute grande sa bouche. Mécaniquement, il la couvrit de sa main. Le mouvement acheva de le tirer complètement du sommeil. Ses yeux s'ouvrirent sur des paillettes de poussières voletant au dessus de lui, mises en évidence par de larges rayures que traçait le soleil.
    Il était rare qu'il fasse beau très souvent au Royaume, en hiver. Peut-être avait-il neigé ? Il s'imagina la cour principale recouverte d'un voile blanc, que chaque flocon venait épaissir en venant s'écraser silencieusement au sol. Le soleil s'y réverbérant, cela expliquerait le trop plein de lumière dans la chambre.
    Lumière. Le mot traîna encore un peu dans ses pensées, il le repoussa dans un coin.
    Silencieusement. Ce mot aussi, il aurait voulu le jeter au loin, mais il n'y parvint pas. Pourquoi le dortoir était-il si lumineux et silencieux ?
    Il se tourna d'un bloc vers le reste de la pièce. … Où étaient-ils tous passés ?
    La vérité s'abattit cruellement sur lui. Midi allait surement bientôt sonner et son bataillon était parti sans lui. Et merde.
    Theophil aurait voulu pester sur le reste du monde qu'il n'était responsable en rien de cette panne d'oreiller, que son groupe n'était qu'une bande de branleurs gamins et idiots, qu'ils savaient très bien qu'ils auraient à réveiller leur Lieutenant ce matin parce qu'il avait effectué une ronde de trois heures au bout milieu de la nuit - mais la cruelle réalité prenait déjà toute son ampleur: quand il se leva brusquement, un poids lestant ses draps tomba lourdement sur le plancher. Son pistolet.
    Avec effroi, il se revit en train de menacer de son arme, à moitié endormi, le pauvre soldat qui avait tenté de le réveiller. Il se gifla mentalement et se jeta sur son uniforme, trainant mollement au bout de son lit.



    - … De la ciboulette ?

    La journée lui semblait de plus en plus absurde.
    Après s'être préparé en trombe, Theophil avait quitté la chambre commune pour se précipiter à la recherche du sa troupe – où étaient-ils allés s'entraîner ? Dans la Salle d'Armement ? Dans la forêt ? Devant le mur des Fusillés, près du cachot anciennement désaffecté des prisonniers de guerre ? – oubliant même de prendre ses effets les plus importants, entre autre, ses armes abandonnées près de son lit.
    Mais alors qu'il traversait la cour principale, il aperçut au loin près des remparts et de la tourelle Ouest, un homme bizarrement occupé. A moins que traficoter le sol ne soit une activité trop sensible pour un esprit aussi rationnel que le sien. Theophil s'était approché, vaguement intrigué et tout aussi méfiant. Après tout son métier consistait à surveiller, maintenir en ordre, protéger, traquer, exécuter, et arrêter toute personne suspectée de rébellion, sorcellerie, impiété, dégénérescence mentale ou comportement immorale et irrespectueux.
    L'homme s'était tourné vers lui, neutre et à peu près sain d'esprit. Ses yeux sans couleur le transperçaient radicalement, Theophil fit de même.
    Mais avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, Shad était arrivé.
    Froid, souriant, aussi flippant que d'habitude quoi. Theo avait beau le savoir dans son camp, au service du Royaume (enfin, surtout des bons plaisirs des Princes), il n'avait jamais réussi à empêcher ce frisson glacé de parcourir sa colonne vertébrale chaque fois qu'il le croisait. Constater que le domestique le mettait dans le même sac qu'un tordu trifouillant la terre et potentiellement suspect l'effrayait d'avantage. Et maintenant, Shad enchainait sur une histoire de ciboulette. De plus en plus paumé, Theo avait laissé échapper une interrogation. Il s'empressa de se rattraper en répondant à la question du domestique:

    - Lieutenant Theophil, bataillon numéro neuf,
    se présenta-t-il comme le souhaitait l'usage, dans une rapide courbette, prononçant son prénom avec l'accent autrichien plus par habitude que par soucis orthographique.

    Aussitôt claqua dans sa tête l'idée qu'un Lieutenant se devait d'être avec le reste de sa troupe - c'est à dire, pas ici. Si Shad connaissait l'emploi du temps respectif des différents bataillons (sait-on jamais, ce type est toujours partout, il voit tout, sait tout), et qu'il savait donc que le numéro neuf était en entraînement aujourd'hui, Theophil était grillé. Il s'empressa, au cas où, de reporter l'attention sur le dénommé Vidal et la ciboulette mystérieuse.

    - J'allais procéder à l'interrogation de cet individu quant à son étrange activité, Monsieur. Mais apparemment, si j'ai bien compris, peut-être fouillait-il le sol en quête de... heu, ciboulette ?

    Une logique dérangeante vint entacher son raisonnement. Les mains dans les poches, balançant indolemment son pied droit d'avant en arrière, il réfléchissait à haute voix:

    - Cependant, si je puis me permettre, je m'y connais un peu dans le domaine des, hum, plantes, et je doute que des herbes aromatiques veuillent bien pousser ici. (Enfin, faut pas être con pour s'en douter non plus, pensa-t-il en même temps). Et puis... Heu, n'étions nous pas à cours de ciboulette dans le Royaume ?

    Il leva son regard vers les deux autres. On racontait que les yeux de Shad étaient d'un rouge effrayant. Theo se réjouissait de ne pouvoir apercevoir que deux pupilles gris sombre.

_________________


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad 2urp4ap
Revenir en haut Aller en bas
Vidal

{ Where is Vidal? Vidal is in the kitchen ! }

Vidal
Messages : 142
Localisation : Dans mes fourneaux. Non, pas à l'intérieur, bêta !!
Âge du personnage : 23 ans
Fiche du personnage : Poissonement vôtre.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Assistant cuisinier & éventuellement chef de la résistance.
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyDim 27 Fév - 14:21


    Spoiler:
     

    Vidal avala de travers, fermant les yeux deux secondes, honteux de la stupidité dont il venait de faire preuve. Non seulement il avait été chopé par un garde, mais en plus, le Majordome des Princes s'était ramené et était au courant de tout ce qu'il devait faire. Il jeta un coup d'oeil discret à la poudre qu'il avait étalée sur le sol : normalement, personne ne se rendrait compte de ce que c'était, à part un peu de terre. Il espérait seulement que Shad n'avait pas les compétences pour examiner de sa simple vue les grains de « terre ». Sinon, il pouvait se dénoncer lui-même, ou plutôt affirmer qu'il avait trouvé là cette chose plutôt louche, cependant, celle-ci était tellement discrète que cela semblerait assez louche. Mais dans quoi s'était-il fourré ? Le garde lui semblait être un abruti complet, aussi Vidal tentait de rester le plus froid, le plus neutre possible. Il ne voulait pas donner l'impression d'être coupable de quoique ce soit et être chopé, torturé et tout ce qui suivait. Ce serait un coup beaucoup trop dur pour la Résistance et leur Peuple.

    On s'adressait à lui, aussi se retourna-t-il tout doucement, regardant Shad. Cet homme lui faisait froid dans le temps, même s'il n'était pas si menaçant que cela, en ce moment. Il circulait sur lui les plus étranges des rumeurs, dans les couloirs du château : on disait parfois qu'il était immortel, disposant de pouvoirs innommables au services des deux Princes. Souvent, encore, on l'accusait d'être la cause des nombreux cris de torture entendus dans les sous-sol. Le petit personnel ne voulait pas savoir jusqu'où ces rumeurs étaient vrais, aussi essayait-il d'éviter Shad comme la peste. Cet homme était certes un domestique mais il n'était pas de leur classe, il était différent de la plupart d'eux, n'ayant trop d'avis sur cette monarchie ou, comme Vidal, se dressant carrément contre.

    Il avait raison en tout cas : il n'y avait plus de ciboulette dans l'enceinte du château, ces deux personnes venaient le lui confirmer par leur venue. Si seulement les frontières étaient ouvertes, il pourrait éventuellement aller en chercher dans un meilleur lieu, voire s'envoler à tout jamais, retrouver les paysages de son enfance. Vidal eut un sourire nostalgique, qui s'arrêta rapidement, se transformant en une moue neutre et quasi-robotique. On lui avait coupé les ailes, il ne volerait pas à nouveau avant longtemps.

    « Non, en effet, je ne trouve pas de ciboulette. »

    Il mesurait chacun de ses mots comme si ceux-ci pouvaient le vendre à ces imbéciles. Il n'avait aucune idée de ce qui avait poussé ceux-ci à se proclamer au service des Princes, cependant, il leur en voulait toujours aussi fort. Comment allait-il bien pouvoir faire pour se tirer de là ? Ce qui était sûr, c'est qu'il ne fallait pas qu'il attire l'attention des deux loustics ici-présents sur la poudre étalée sur le sol, on se sait jamais qu'ils l'analyse. Il n'avait pas de complice dans les environs pour le tirer de ce guêpier par une diversion, et se demandait encore s'il pouvait dégager d'ici directement après avoir fait style qu'il n'était venu ici que pour la ciboulette.

    « Je voulais prendre l'air, je ne me sentais pas bien. Ça va mieux maintenant. »

    La seule excuse valable qu'il venait de trouver. Il se sentait tout à fait bien, même s'il stressait de plus en plus, pensant à ce qu'il pourrait subir si Shad, ou même ce Théophil décrétaient qu'il était coupable. Et puis l'excuse du « je ne sens pas bien » justifiait le fait qu'il se soit trouvé accroupi lorsque les deux étaient arrivés. Normalement, avec un peu de chance, bien entendu, ils se laisseraient prendre. Le jeune garçon s'inclina alors le plus respectueusement du monde devant ses deux supérieurs hiérarchique. Autant être un peu lèche-botte et essayer d'avoir le plus de convenance possible. C'était peut-être le seul moyen de partir.

    « Puis-je retourner en cuisine, messieurs ou avez-vous d'autres questions à me poser ? Vous n'êtes pas seulement ici pour la ciboulette, n'est-ce pas, Monsieur Shad ? Vous ne vous seriez pas déplacé ici seulement pour cela ? »

    Il regarda le majordome d'un air théâtralement inquiété, comme s'il s'attendait à l'annonce de la mort de son chef, ou encore à un événement particulièrement important.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathnote-rpg.forumactif.fr
Invité
Invité
Anonymous


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyJeu 21 Avr - 0:18

Shad était aussi surpris et intrigué que Theophil mais contrairement à ce dernier, il ne le montrait pas. CE n’était pas dans cette cour qu’on trouvait de la ciboulette ou une quelconque herbe culinaire… seules les mauvaises herbes jonchées le sol.

Décidément les gardes ne se montraient pas un peu pus « joueur » en cachant leur circonspection. Sa question de ciboulette était un tantinet dérangeant pour le majordome. Bon sang il était aussi sûr que lui qu’il n’y avait rien qui y ressemble ici, alors pas la peine de le traduire à haute voix maintenant. Il aurait pu l’aider en se montrant moqueur ou arrogant envers l’aide-cuisinier. Apparemment tout était à faire soi-même dans ce château.

Donc il se présenta en bonne et due forme… tiens il venait du bataillon 9. Cette troupe ne s’entraînait-il pas actuellement dans une autre partie du château et si c’était le cas, que faisait-il ici ? Cette histoire devenait louche et partait en dérive totale. Il fallait qu’il rassemble maintenant les pièces d’un puzzle.

En effet que faisait un garde si loin de son bataillon et que faisait Vidal ici alors qu’il devrait être ailleurs comme dans les réserves de nourritures ou dans la cuisine à cette heure-ci ? Tout deux étaient aux services du château par conséquent ils n’avaient pas à flâner n’importe où. Enfin – et surtout- ces temps-ci les rebelles se montraient de plus en plus nombreux… Ce genre d’actes ne pouvait que conduire à des soupçons et Shad était actuellement le plus « haut placé » dans ce trio. Un mot de sa part et tout le monde allait tout droit au cachot.
Il déciderait à la fin de cette conversation. Pour l’instant il devait se concentrer sur leur geste et acte avec attention.

Finalement le garde se décidait à agir « intelligemment » en remarquant qu’effectivement, il n’y avait pas de ciboulette ici et donc que la présence de Vidal était suspecte. Un interrogatoire s’imposait et il serait ravi d’y participer. Quant à l’aide-cuisinier… il remua cette affreuse langue pour se justifier vainement. Apparemment s’il était là, c’était qu’il se sentait mal. Depuis quand les gens s’accroupissaient-ils, pris d’un malaise ? Généralement on se couchait ou on s’asseyait à l’ombre et non au milieu d’une cour.

Sa dernière question fit sourire Shad. Pourquoi le blond était-il si anxieu, si inquiété ? Ses traits étaient si tirés par ces deux émotions qu’il ressemblait étrangement aux criminels qui allaient subir la sentence ultime de leur bourreau c’est-à-dire la guillotine ou la pendaison. Il avait vu assez de visage semblable pour le reconnaitre aussitôt sur Vidal. Ainsi il avait quelque chose à se reprocher, mais quoi ? Shad se promettait de trouver la réponse à cette question.

- Garde, je m’excuse de vous avoir dérangé. Je vous pris, interrogez-le si vous le désirez.

Sa voix résonnait plus comme un ordre qu’une suggestion. Theophil devait habilement conduire cet interrogatoire pour deux raisons. D’un : pour que Shad récolte un maximum d’information tout en farfouillant la cour. ET de deux : pour prouver sa fidèlité aux Princes en excellant dans ses fonctions et rattrapant ainsi la bavure de ne pas être avec son bataillon.

- Je pense que vous avez trouvé du temps auprès de votre supérieur s’il vous exempte d’exercice. Vidal… vous êtes bien différents. En général, lorsqu’on se sent mal on va se coucher non ?

Les jeux étaient faits.

A ces mots, il s’accroupit aux mêmes endroits que Vidal et commença à scruter le terrain. Peut-être qu’il avait perdu quelque chose d’important et le rechercher… Shad voulait tout savoir, tout comprendre. Ses instincts étaient en éveil.


hs: Je m'excuse pour ce big retard! D'ailleurs je rattrape dorénavant mon retard donc euh...on peut poster à des rythmes plus ou moins réguliers ^^".
Revenir en haut Aller en bas
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

Theophil
Messages : 306
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage :


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Iiiic_10
RPs : Cavalcade en nuitée - Lucien et Willy (fini)

Shut up and let me go, yeah ! - Vidal et Shad (inachevé)

Woman or man ? - Chan Dai (fini)

Où l'on joue de malchance, ou quand le hasard s'amuse - Lucien (fini)

A silly situation - Eulalie (en cours)

Course nocturne - Heather (en cours)

La violence ne résout rien (mais elle soulage) - Lucien (fini)

Il ne faut jurer de rien - Lucien (fini)

Un rien suffit - Lucien (fini)

Des lendemains qui chantent - Lucien (en cours)



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyLun 2 Mai - 23:59

    - Je voulais prendre l'air, je ne me sentais pas bien. Ça va mieux maintenant.

    … Honnêtement, même Theo, lorsqu'il sortait une excuse débile et tirée par les cheveux pour expliquer le pourquoi du comment il avait séché un entrainement sordide, pouvait s'en sortir. « Heu, Colonel, c'est que voyez-vous, alors que je me préparai pour rejoindre les autres, eh bien je n'ai pas réussi à mettre la main sur mes........ lacets de chaussures. Et je ne pouvais pas sortir du dortoir temps que mon uniforme n'était pas réglementaire, voilà.  » Oui bon, ce n'était certes pas fameux. Mais à son humble avis, il arrivait tout de même à s'en sortir mieux que Vidal. Il retint un rire – surement nerveux, vue la situation – dans le fond de sa gorge, juste à temps: il ne devait pas ricaner. Il devait peser chacun de ses mots et la plus petite de ses actions en présence de Shad. Surtout, rien d'irréfléchi. De toute façon, même s'il avait voulu ironiser sur la situation ou médiser sur Vidal, il n'aurait surement pas réussi. Ce n'était pas que le majordome des Princes était flippant – non, à vrai dire, il était juste purement effrayant. La dernière rumeur en date sur lui énonçait messes noires pour traquer tous les Résistants à l'aide du Malin et éviscération à la main au fond d'un cachot. Theophil frissonna.
    Aaah, mais quelle plaie aussi, de tomber coup sur coup sur un type aussi louche puis sur un des plus fervents et dangereux adorateurs du Régime ! Mais pourquoi lui, pauvre innocent ? Simplement parce qu'il ne s'était pas levé ce matin ? Injustice ! Lui qui avait déjà tant de mal à remplir honorablement tous les devoirs d'un membre de la Garde Royale – et pourtant, il ne manquait pas de bonne volonté. Simplement, c'était, hum, humain, de ne pas vouloir accomplir toutes les basses besognes peu gratifiantes, voilà tout. Heureusement que c'était à lui de faire faire aux autres sous-grades les dites-besognes.
    Theo fut tiré de ses complaintes intérieurs; Vidal demandait à quitter la place promptement. Et un sourire sans nom se dessina sur les lèvres de Shad.
    Non, décidément, il ne voulait pas être mis dans le même panier que Vidal.

    - Garde, je m’excuse de vous avoir dérangé. Je vous pris, interrogez-le si vous le désirez.

    De toute façon, ce n'était pas comme s'il était lui-même totalement tiré d'affaire. Le ton de Shad ne laissait aucunement place au doute: c'était un ordre, et tout bon chien de garde à la botte de la Royauté savait obéir à un ordre venant de ses supérieurs. Il avait fortement intérêt à procéder à cet interrogatoire pour de bon s'il ne voulait pas laisser son grade, sa place – ou même sa liberté ?
    Il n'en fallut pas plus à Theophil pour le motiver au possible. Lorsque Shad railla l'apprenti-cuisinier à propos de sa position au sol, Theo, visage imperméable sur un mécanisme cérébral de survie en ébullition, enchaina au quart de tour avant que Vidal ne puisse répondre tout de suite au domestique:

    - Tout comme l'on renonce à chercher une quelconque épice dans un coin de la cour.

    Shad se pencha vers le sol, dos à eux, et déjà Theophil eut l'impression de pouvoir mieux respirer. Mais il ne perdit pas de son visage neutre, celui qu'on acquiert dans ce genre de situation, et planta son regard dans celui de Vidal pour continuer.

    - On évite de se déplacer lorsqu'on se sent mal. Pourquoi s'isoler aussi loin, alors que se reposer près de l'enceinte du château aurait suffit ?

    Il n'avait pas dit ''vous'', il ne s'était pas adressé directement à lui. C'était comme mettre un écart dans tout ça et se distancer de cette désagréable situation. Il jeta un regard de plus à Shad, occupé à chercher Dieu ne sait quoi, puis de nouveau à Vidal. Plus encore que par devoir envers le Royaume, c'était, pour la première fois, pour lui-même que Theophil agissait. Dans sa pensée se traça un schéma simple et sans complication: Désolé, mais c'est toi ou moi.

    [Le RP est aux couleurs de la Fraaance *jetée*]

_________________


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad 2urp4ap
Revenir en haut Aller en bas
Vidal

{ Where is Vidal? Vidal is in the kitchen ! }

Vidal
Messages : 142
Localisation : Dans mes fourneaux. Non, pas à l'intérieur, bêta !!
Âge du personnage : 23 ans
Fiche du personnage : Poissonement vôtre.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Assistant cuisinier & éventuellement chef de la résistance.
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyMer 18 Mai - 20:15


    Vidal ne gémira pas. Il ne pleurera pas non plus, il ne suppliera pas. Il sait qu'il n'est pas un faible et qu'il est capable de tenir tête à ces êtres malotrus ; ce n'est pas pour rien qu'il est devenu chef de la résistance. Lui a su montrer un caractère qui l'a fait respecter de tous les autres. Shad arrivait toujours à trouver les moindres défauts dans ses parades. Devait-il lui expliquer dans les détails que quelqu'un n'a pas forcément envie de rester à l'ombre lorsqu'il avait mal à la tête ? Il expliquerait tout cela dans un instant, dès qu'on lui laisserait la parole. Le garçon était devenu aussi neutre qu'il y a quelques instants, avant que les deux intrus n'arrivent. Ce comportement, à la réflexion, aurait presque pu paraître suspect ; voir un garçon avec aussi peu d'expression, c'en était même presque étrange. Il ne réagit non plus lorsque Shad se baissa pour chercher ce qu'il avait bien pu oublier par terre. C'était de la poudre, elle ressemblait à de la terre, mais avec un peu de chance, l'homme au regard de lynx n'y verrait rien du tout.

    « J'étais oppressé par l'intérieur du château, je voulais sentir le vent et les rayons de soleil. J'ai rarement l'occasion de sortir, depuis le couvre-feu, comprenez-moi. »

    Il adressa un regard rebelle à Théophil, restant le plus froid possible et ne jouant pas dans leur jeu. Non, il ne s'emporterait pas. Il n'aimait pas quand le garde parlait. Non pas qu'il adorait entendre parler Shad, mais que deux personnes étaient beaucoup plus compliquées à gérer qu'une seule. Surtout lorsqu'elles s'alliaient contre lui. Le chef de la résistance ne fit à nouveau aucun mouvement inutile. Il savait qu'il fallait qu'il résiste contre ces provocations inutiles. Son sort ne serait de toute façon décidé selon le nombre de boutons que le garde allait lui trouver sur le visage, mais plutôt en fonction de ce que Shad allait trouver par terre. Peut-être fallait-il qu'il commence à imaginer ce qu'il pourrait raconter, pour excuser cela. L'excuse la plus probable étant qu'il ne savait pas ce que ce truc foutait par terre, et qu'il n'y avait déjà touché – ce qui serait très peu crédible si ces personnes regardaient sous ses ongles.

    Il fixait, toujours froidement, les yeux de Théophil, ne le lâchant pas du regard. Un jour, ils se mordraient les doigts de s'en être pris à lui. Pour le moment, il devait juste ne pas prononcer un mot et surtout, faire comme si de rien n'était, mais il se doutait que cela soit suffisant, et devait réfléchir à une autre solution. Et s'il fuyait ? Montons qu'il avait un poignard en poche. S'il le lançait, et que celui-ci faisait mouche sur l'un des deux, il avait de fortes chances de créer un effet de surprise. Cependant, si ce coup faisait son petit effet, combien de temps aurait-il devant lui ? Une milli-seconde ? S'il réussissait à attendre Théophil, Shad se foutrait sûrement de lui et partirait directement à sa poursuite. La sentence, s'il avait tué ou blessé un employé au château ne serait que plus grande.

    « Bref. À part d'avoir voulu prendre l'air au lieu de rester dans ma chambre, je n'ai rien fait. Vous n'allez tout de même pas me punir pour ça comme un gosse de huit ans ? »

    Un léger brin d'insolence de sa part, mais à ce point-là, cela ne pouvait faire de mal. Vidal lança un regard à moitié inquiet sur Shad, cherchant toujours la poudre sur le sol. Il aimerait que celui-ci ne trouve rien, car il était bien ridicule, à chercher quelque chose dont l'existence n'était pas prouvée. Connards de princes. Un jour, il règlerait personnellement le problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.deathnote-rpg.forumactif.fr
Invité
Invité
Anonymous


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyDim 22 Mai - 2:36

L’interrogatoire débuta donc avec un garde stressé, on l’entendait à sa voix et à ses tirades, et un assistant du chef-cuistot des plus étranges. Bien évidemment une question banale : Pourquoi ici et pas ailleurs. Puis une réponse des plus impertinentes, notamment avec cette histoire de couvre feu. Si Shad n’était pas absorbé par la contemplation du sol, il aurait répondu que c’était pour le bien du peuple et faciliter le travail des gardes pour attraper d’éventuels rebelles ou criminels. C’était d’une logique implacable pour le jeune homme et puis … qu’ils aillent à l’avance dans d’éventuels bordels si la population ne désirait pas passer la nuit dans la maisonnée familiale et chaleureuse et forte ennuyante ! Vidal continua à se montrer des plus désagréables et insolents, en comparant cette situation à celle où se trouverait un gamin de huit ans. Il rabaissait clairement Shad et Theophil, sauf que loin d’être vexé, le ténébreux fixa toujours le sol.

Finalement il trouva l’objet de ses convoitises. C’était un tas gris, qui se confondait presque avec le sol, et l’effet camouflage aurait été parfait… s’il n’y avait pas cet entassement anormal. Il en prit une pincée, le mit sous son nez et commença à gratter ses doigts afin de faire «éclater » l’odeur. Sans aucun doute, c’était de la poudre. Il l’avait senti trop souvent ces dernières années pour ne pas se tromper. Il en mit dans le creux de sa main gantée blanches, et le tendit à Theophil puis à Vidal pour que les deux voient bien ce bout de terre grisâtre.

- Garde, c’est bien de la poudre n’est-ce-pas ?

Il s’assurait de la loyauté du garde et attendait avec impatiente la réaction, savoir s’il allait lancer un regard pitoyable de pardon à un éventuel complice dans ce complot. En tout cas l’affaire devenait de plus en plus intéressante, vraiment, comment tout ceci allait finir ? Dans le cachot en compagnie de nos princes ?
Il jubilait à l’idée de voir la mine ravie, presque enfantine d’Armand, à l’idée d’avoir un nouveau jouet dans ses cachots. Ce Vidal allait faire le bonheur de ses maîtres finalement, c’était là un des plus grands honneurs qu’il pouvait s’octroyer dans sa misérable vie.

- Vidal … est-ce peut-être cette poudre qui vous a rendu malade. Le transporter ici n’a pas due être simple, à moins que quelqu’un vous l’ai gentiment demandé.

Même s’il mentait, même s’il s’en sortait avec ce stupide mensonge, Shad ne le quitterait plus des yeux. Il le suivra, et fichera chaque rencontre, chaque lien. Même la connaissance, mêmes les ennemis n’auront plus autant la paix et sentiront sans cesse une paire de yeux les suivre, les espions de la royauté se montreront discret dans leur filature et obéiront à Shad et à ses ordres. Dès qu’il avait des soupçons fondés, il avait le droit de commander cette petite unité…. Il avait beaucoup de droit pour certains, mais il n’en abusait pas. Il les utilisait à bon escient, pour ses Princes.
Revenir en haut Aller en bas
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

Theophil
Messages : 306
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage :


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Iiiic_10
RPs : Cavalcade en nuitée - Lucien et Willy (fini)

Shut up and let me go, yeah ! - Vidal et Shad (inachevé)

Woman or man ? - Chan Dai (fini)

Où l'on joue de malchance, ou quand le hasard s'amuse - Lucien (fini)

A silly situation - Eulalie (en cours)

Course nocturne - Heather (en cours)

La violence ne résout rien (mais elle soulage) - Lucien (fini)

Il ne faut jurer de rien - Lucien (fini)

Un rien suffit - Lucien (fini)

Des lendemains qui chantent - Lucien (en cours)



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad EmptyMer 17 Aoû - 16:39

    [.... M'excuser une fois de plus pour le retard sera-t-il suffisant? ._.]


    Du coin de l'œil, il vit Shad, toujours accroupi, se mettre à tâter le sol de ses doigts gantés, avec attention. La terre, surement ocre ou brune suivant les endroits de la cour où le soleil tapait, ne semblait guerre fascinante aux yeux de Theo se bornant au noir et blanc. Mais les pupilles rouges de Shad semblaient apte à en décider autrement. Qui sait quels indices il pourrait trouver?
    Le garde, pendant ce temps, rendait toujours son regard insolent à Vidal, impassible. À la réponse du cuistot, il marmonna entre ses dents avec cynisme « Je vois mal comment on pourrait observer les rayons du soleil pendant le couvre-feu, de toute façon... » Puis, regardant le château à l'autre bout de la cour et remarquant que Shad s'agitait à la réplique de Vidal, il soupira et ajouta, distinctement cette fois:

    « Le couvre feu est établi pour le bien être et la sécurité des habitants du Royaume, qu'il faut protéger des éventuels.... rebelles. »

    Le dernier mot avait été soufflé en direction du principal concerné.
    Le regard se prolongea entre eux, un silence antipathique aussi. Puis Vidal ouvrit la bouche de nouveau pour reprendre le débat, avec toutefois légèrement plus de hardiesse... Mais sa pique insolente fut presque aussitôt balayée par Shad, qui redressait la tête, fier de sa trouvaille:

    - Garde, c’est bien de la poudre n’est-ce-pas ? 

    Il tendait sa découverte vers lui. Le petit tas gris au creux de la main gantée du blanc des domestiques, son odeur – immédiatement, Theophil ne put qu'approuver les dires du majordome. Enfin, il aurait pu approuver directement, glapissant un « oui » et hochant la tête avec autant d'enthousiasme qu'un petit chien de garde. Mais le regard sournois du domestique des Princes, sa mise à l'épreuve plus qu'évidente envers sa fidélité au Royaume, énervait légèrement Theophil. Pour qui le prenait-il, un traitre? Mais bien sûr! Crétin de majordome. Il répondit d'abord au regard arrogant de Vidal, froid:

    « Il aurait mieux valu pour toi que tu sois un gosse de huit ans, je crois. » Puis se tourna vers Shad, en sortant son briquet de sa poche d'un geste agacé: « Évidemment, que c'est de la poudre. Et si mon avis ne vous suffit pas alors mettez y le feu, pour voir. »

    Croiser le regard métallique de Shad le remit sur le droit chemin – le chemin qu'on appelle « obéis et boucle la ». Il rangea son briquet, soudain refroidi maussade, et se concentra sur Vidal tandis que le majordome lui adressait une nouvelle question. Il aurait bien aimé le voir s'énerver, voire fondre en larmes, qu'importe – en bref, passer aux aveux tout de suite. Ainsi l'affaire n'aurait plus été de son ressort, on l'aurait laissé tranquille. On lui demandait rarement de s'occuper des cachots. Les basses besognes, c'était pour les sous-gradés. Mais, sans aucun doute, Vidal n'allait pas capituler comme ça. Sans aucune doute, il aurait d'autres nouvelles excuses en réserve (peut être même qu'elles ne seraient pas toutes issues de tissus de mensonges) et le débat allait encore durer des heures – jusqu'à ce que, sans aucun doute, un claquement de doigts exaspéré de Shad ne le conduise tout droit aux cachots noirs et humides grouillants déjà d'innocents. Coupable ou non, quelle différence cela faisait? Un de plus en prison, après tout, c'était déjà un suspect de moins aux yeux du Royaume. Et Theophil ne pouvait qu'approuver d'un haussement d'épaule distrait.

_________________


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad 2urp4ap
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Vide
MessageSujet: Re: Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad   Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Shut up and let me go, yeah ! } pv Theo & futur Shad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Corbeille } ♠ :: || Archives RPG-