{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allegro Agitato ♪ [PV Alicia!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Primo

{ "PASTAAAA !" }

avatar
Messages : 160
Localisation : Reclus quelque part ?
Âge du personnage : 20 ans
Fiche du personnage :

RPs :
La leçon de piano - Sixtine (fini)

Les liaisons pas dangereuses - Eulalie (en cours)

"Tire la chevillette, la bobinette cherra" - Izaiah (en cours)

"Sparkling diamonds" - Scarlett (en cours)



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Musicien compositeur
MessageSujet: Allegro Agitato ♪ [PV Alicia!]   Lun 17 Juin - 0:46


    C'était une journée morne comme il y en avait parfois : temps maussade, gens maussades, aucune occupation en perspective. Je venais d'achever de composer un septuor complet pour une commande – travail acharné auquel j'avais consacré plusieurs semaines et nuits blanches, mais qui ne manquerait pas de s'inscrire brillamment dans l'Histoire, j'en suis sûr – et la journée semblait ennuyeusement vide, maintenant que l'œuvre était terminée. Aucun élève à qui inculquer l'amour de la musique (ou plutôt à martyriser jusqu'à ce que le doigté sur l'archet soit parfaitement acquis), aucune réception ni mondanités de prévu (pour aller séduire une jolie fille, ou pour exposer une fois de plus l'immense talent musical de Primo à la vue de tous). Même mon cher cousin Alceus, l'être que je détestais le plus au monde (ou peu s'en faut), s'obstinait à demeurer absent de la maison aujourd'hui. Comment m'occuper un minimum, sans bouc-émissaire approprié? Il faudrait que je trouve une nouvelle farce pour lui pourrir la vie, pour la peine.
    J'avais passé la journée dans ma chambre, à m'exercer au violon, au piano, puis de nouveau au violon, et cætera, ou bien affalé sur mon lit en comptant les heures.
    Étalé sur le matelas de nouveau, je réussi à me persuader un bon quart d'heure encore que regarder le plafond était une activité presque intéressante. Que je pourrais trouver l'inspiration pour une nouvelle composition en écoutant la pluie taper mollement sur ma fenêtre. Que – oh tiens, une araignée, dans un coin de la pièce. Elle allait peut-être bouger, qui sait.
    … Non vraiment, la situation devenait désespérante.
    Je me relevais, jetant un regard à ma fenêtre au passage, m'attendant à voir encore la pluie morne – mais non. Il faisait nuit, désormais. La journée avait eu beau passer lentement, la nuit était tombée  par surprise. Le déclic se fit aussitôt dans mon esprit : on devait être à l'heure d'ouverture des tavernes.
    Aussitôt je me relevai d'un bond, attrapant ma veste sur le dossier de ma chaise, enfilant mes chaussures. Je nouai rapidement un ruban autour du col de ma chemise, tout en dévalant les escaliers de la résidence. La journée avait été bien fade, mais la nuit n'attendait que Primo pour  rattraper ça!

    Dehors, on voyait que les rues n'étaient plus fréquentées que par quelques personnes. Elles se faisaient heureusement plus nombreuses au cœur du quartier des plaisirs, mais je n'y étais pas encore arrivé. Je traversais la ville à travers les rues désertes et les petites ruelles sans vie. En passant devant une certaine rue, j'accélérai le pas – c'était dans une des maisons tranquilles de cet endroit que j'avais failli me faire descendre d'un coup de feu (décidément, quelle vie de fou menait le grand Primo). Je n'avais pas recroisé le dangereux inconnu depuis ce jour, où il avait surgi brusquement (enfin, c'est plutôt moi qui avais surgi dans son salon sans crier gare) pour ensuite disparaître comme une ombre. Sans doute avait-il déménagé depuis, mais je préférais ne pas tenter le diable et resté le plus éloigné possible du lieu. Depuis, j'avais tendance à éviter de faire de nouvelles rencontres dans ce quartier. Enfin, en général.
    A un carrefour, quelques pas devant moi, apparut si soudainement une jeune fille que nous faillîmes nous percuter.  
    Elle portait une robe sombre, simple mais suffisamment raffinée pour trahir le fait qu'elle n'aurait pas dû se promener à cette heure-ci dans ce genre de quartiers. Immédiatement, cela suffit à m'intriguer. Et son joli visage, mystérieusement neutre, encadré par ses cheveux bruns, suffit à me pousser à l'aborder.

    « Que fait une ravissante jeune fille dehors, à une heure pareille? »

    J'accompagnai machinalement la phrase d'un sourire séducteur – mais je n'en étais pas moins sérieux : c'est dangereux de se promener seul dehors quand on porte un jupon. Elle avait de la chance de ne pas être tombée sur le dangereux psychopathe qui avait voulu me flinguer, et qui habitait (peut-être encore) dans le coin.

    « Je m'appelle Primo Feliciano. » C'était une présentation façon courte, pour une fois. « Permettez-moi de vous raccompagner chez vous. » enchainais-je, sans douter un seul instant de son accord.

    J'aurais peut-être dû réfléchir aux conséquences de cette proposition avant.


_________________
Merci à Ruby pour l'avaaa ♥

"A l'été à la vie, au soleil et aux filles,
Je veux lever mon verre à m'en rouler par terre,
Je rejoins l’imprévu, la folie et l'ivresse"

Thomas Dutronc
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Allegro Agitato ♪ [PV Alicia!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Bourg } ♠ :: Quartier Est-