{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Opale : Flower Soul ♪ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ~ Opale : Flower Soul ♪ ~   Mar 5 Juil - 23:38

I – Le Cadavre Exquis :

    Prénom : Opale
    Âge : Le 25 Juin. 19 ans.
    Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
    Fonction, métier, titre de noblesse : Assistante Fleuriste.
    Signe caractéristique : Cheveux Roses.
    Manie, habitude : Entortiller des mèches de cheveux à son doigt. Mâchouiller des pétales de fleurs.
    Groupe : Unsettled


II – Autopsie du Macchabée :

    ~ Physique ~

    " De long cheveux Roses. Ondulés. Très beaux. Doux au toucher, et voluptueux. Oui, c'est ça, comme du velours. Ils lui tombent dans le dos, jusqu'au bas de ses reins. Ils y chutent si gracieusement. Ils semblent interminables, tant ils sont longs. Et ça lui va tellement bien à vrai dire. Ils sentent bon la fleur, tout comme sa peau. Sa peau...Délicate et pâle. Si pâle. Elle a l'air douce. Comme celle d'un nouveau né. Seul ses joues prennent un teint pêche. Un côté fruité et floral, qui lui va à merveille. Son visage affiche un air si calme, si paisible. Elle a l'air si agréable à vivre. Ses yeux son grands et semblent curieux de tout. Un regard pétillant, toujours en alerte. Couleur gris-vert. Une belle variation, un dégradé si précis, et si ravissant. Aussi ravissant qu'elle en tout cas. Elle est toute fine, tout menue. Frêle et délicate. Si on le voulait, il était si facile de lui briser les os un par un. Ses membres sont cassants et fins. Mais on la devine souple, svelte. C'est effrayant, de pouvoir être brisée d'un simple geste. C'est un peu son cas. Du moins en apparence, n'ayez crainte, elle n'aurait aucun mal à se défendre. Malgré son apparence de demoiselle douce, elle sait se défendre. Elle sait se battre. Même si ses doigts sont longs et fins, fermés, un seul de ses poings peut faire bien des dégâts sur votre minois. Et ses ongles provoquent des griffures terribles. Mais le plus fascinant, le plus hypnotisant, sont sans doute ses lèvres. Petites et fines. Elles sont bien roses, lisses, toujours légèrement brillantes. Une vraie jeune fille qui a tout pour plaire en fin de compte. Jolie au naturel. Fatal pour se défendre. Elle est de taille moyenne, normal pour son âge. Même si à une période, elle ne grandissait pas assez vite, elle s'est rattrapée vite, et n'a plus de raison de complexer là dessus à présent. C'est vrai, qu'elle ne complexe pas vraiment. Elle ne se trouve pas particulièrement belle, ni même vraiment mignonne, et ne comprends pas ce qu'on lui trouve. Mais elle ne se trouve rien d'affreux non plus. Elle s'accepte telle qu'elle est, sans se poser de questions. La vie l'a faite ainsi, alors, c'était tout. Pourquoi passer son temps à se vouloir autrement, puisque de toute façon la nature avait déjà décidé de ce qu'on serait ? "

    ~ Caractère ~

    C'est une jeune fille qui paraît douce et bienveillante. Douce, sans aucun doute. Bienveillante ? Faut voir. Elle a le sens des valeurs, et ne juge pas sans connaître. Certains peuvent la trouver exubérante, trop bavarde, car elle aime parler, de nature plutôt sociable, elle aime la communication et ne s'en prive pas. Elle pourrait parler des heures, de n'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Le contact humain elle adore ça, et ne peux pas s'en passer bien longtemps. Elle est pétillante, et voit en des nouvelles rencontres, des contacts intéressant pour élargir son réseau. Profiteuse ? Rien qu'un peu. Elle sait manipuler et obtenir ce qu'elle veut quand elle est décidée. Mais ne joue pas les hypocrites juste pour le plaisir. Uniquement quand elle le juge nécessaire pour une raison valable. Elle aime les gens, mais n'est pas une jolie poupée stupide et qui s'écrase devant les autres. Loin de là. Si elle peut adopter un comportement un peu niais, et léger de temps à autre, elle sait devenir brute, vulgaire et dure quand il le faut. Alors, elle peut devenir violente, pour se défendre. Elle n'attaque jamais la première. Dans ces moments là, elle peut se montrer impitoyables, et ne faire preuve d'aucune compassion, aucune. Mais elle ne laisse pas les sentiments de côté pour autant. Elle garde des limites précises, fidèle à elle même. C'est une fille qui attache une grande importance aux valeurs comme l'amour ou encore l'amitié. Elle ne pourrait pas vivre sans être entourée, cela la ferait trop souffrir. Elle a besoin qu'on pense à elle, qu'on veille sur elle. Elle reste une fille sensible et émotive. Elle ne masque jamais ses ressentis, elle est sincère et démonstrative. Elle ne garde rien pour elle, uniquement ses petits secrets douloureux, un passé à vif. Elle est déterminée, et bien décidée à reprendre une vie en Rose. Opale possède une vison épicurienne de la vie, même si elle fut désenchantée. Ce n'est pas une fille bien difficile, elle est plutôt simple dans ses pensées, jusque dans ses goûts. Elle aime les fleurs, elle aime parler. Elle aime les jours d'été, mais aussi, quelques fois, se bagarrer. Ce n'est pas une fille toute sage après tout. Elle a un caractère bien à elle et bien défini. Bien sûr, elle ne tolère et n'aime pas tout. L'injustice, la violence gratuite, l'infidélité. Ce sont de petites choses qu'elle ne cautionne pas, qui sont en désaccord avec sa manière de vivre et surtout sa manière d'être. Elle voit la vie arc-en-ciel, pour se dire qu'elle n'est pas totalement noire, ni totalement blanche.


III – Chronique Sordide :


    "J'étais une enfant"

    Je ne me souviens plus exactement quel âge j'avais. Mon père était parti, pour une raison qui ne me disait pas grand chose à l'époque. On me parlait d'aller se battre, on me parlait de douloureux combats. Ma mère nous parlait souvent de notre père, torturée entre son amour pour lui, et sa haine pour l'homme violent qu'il avait été avec elle et mon frère. Moi, je n'avais pas à me plaindre, sans que je sache pourquoi, il avait toujours été doux à mon égard, et aimant. C'est pourquoi, je ne partageais pas leur hantise à son égard. Je ne la comprenais pas. Ne l'acceptait pas. Tout simplement. Et un jour, je ne sais plus qui, ni quand précisément, mère m'apprit la terrible nouvelle. Mon père avait perdu la vie, se battant jusqu'à ses dernière forces. Elle et moi avions pleurées. Mon frère avait sourit. Un sourire satisfait, qui ne le quitte jamais depuis. Il me fit peur à ce moment là. Et encore maintenant, il est capable de me glacer le sang. A partir de ce jour-là, la vie n'était plus la même. L'espoir qui m'avait aidé à ne pas m'effondre devant mes souvenirs de lui s’effaçaient. Mon frère lui, semblait plus heureux que jamais. Un petit frère heureux, même pour une cause si triste, me rendait plus forte et plus joyeuse malgré tout. Car il est mon frère, et je l'aime envers et contre tout.


    "J'étais une adolescente"

    Après cet accident, la vie avait reprit son cours, et j'allais merveilleusement bien à vrai dire. Bien sûr, mon père me manquait, mais pas autant qu'avant, comme si je m'étais fais à l'idée qu'il ne reviendrait pas auprès de nous, et que finalement, nous étions peut-être plus heureux comme ça. Mon frère semblait détester tout le monde, je ne comprenais pas pourquoi il était comme ça. Nous avions grandis, et lui était la personne la plus malfaisante que je ne n'avais sans doute jamais vu de toute ma vie. Il ne m'aimait pas, je le sentais. Et il n'aimait pas notre mère. Je n'avais aucun doute là dessus. J'avais le sentiment que ce serait toujours comme ça, à vrai dire, que rien ne changerait, de toute façon. Et j'essayais pourtant d'établir un contact quel qu'il soit avec lui.J’espérais vraiment gagner son affection. Et je la gagnerai, mais seulement bien plus tard, quand il traversera une période destructrice, tout comme je traversais la mienne. C'est au fond, certainement ça qui nous a permis de nous aimer un tant soit peu. L'épreuve que nous avions traverser, était semblable. Chacun en était ressorti détruit. Mais chacun s'en était sorti différemment. Moi par l'amitié, et la joie de vivre, lui par la solitude et la haine de son prochain.


    "J'étais amoureuse..."

    Lui comme moi étions tombés amoureux d'un homme. Lui comme moi, n'avions jamais connu d'histoire aussi intense et belle. Et tous deux nous avaient été enlevés par la vie. J'étais éperdument amoureuse. C'était un noble, je l'avais rencontré un après-midi, en été, un de ces jours que j'affectionne tant. Beau et paisible. Il m'avait acheté un bouquet de roses rouges. Et me l'avais offert. Je ne sais pas pourquoi, j'avais bêtement rougis. Nous nous étions revus souvent à partir de là. Et voilà, l'amour nous était tombé dessus sans crier gare, comme ça. Ce fut mon premier véritable amour, et si intense. Que jamais, je le pense, quelqu'un serait capable de le remplacer. Je ne voulais pas le remplacer. Mais l'amour me manquait affreusement. Sans lui, je ne pourrais jamais être totalement heureuse. Je voulais pourtant découvrir quelqu'un qui puisse me le faire oublier. Castel me manquait. Et pourtant, l'oublier était la meilleur des solutions pour que ma vie puisse être belle. Mon frère lui, n'oubliait pas son "Kain". Il était si triste. Abattu. Je priais tous les jours, pour qu'il puisse lui aussi, trouver quelqu'un à aimer, à nouveau. Et j'étais certaine, que mes prières seraient entendues. Castel était ce genre d'homme, qui prend soin de vous, quelque fois assez brutal, mais il ne m'avait jamais battue. En fait, il était loin d'être sage, et j'aimais ça chez lui. Ce côté chahuteur, mais raisonnable quand même.



    "J'étais détruite..."

    Quand il m'avait quitté, je n'avais plus goût à rien. J'étais un fantôme. Je n"étais plus rien. Je ne savais pas comment me relever après avoir perdu, l'être qui comptai le plus pour moi, celui qui me faisait vibre à chaque instant, et qui faisait battre mon cœur comme personne ne le pouvais. C'est mon petit frère qui en premier, redressa la barre. C'est à ce moment là,qu'un lien commença à se tisser entre nous. Nous étions tout le temps ensembles, mais il était trop fière pour parler de moi à qui que ce soit et pour avouer qu'il m'appréciait en tant que sœur. Ensembles, nous nous soutenions. Et la vie paraissait subitement moins dure et moins triste. Il ne parlait jamais de moi aux autres, je le savais bien, il tenait trop à sa réputation. Je m'en fichais, tant que nous parlions une fois à la maison, j'étais heureuse. A vrai dire, personne dans le quartier n'était au courant de notre lien de sang. Il faut dire que nous ne nous ressemblions pas du tout. Lui, nommé Corbeau, avait tout de mon père, moi, tout de ma mère. Alors, personne n'aurait pu deviner, qui nous étions réellement l'un pour l'autre. Et c'était plutôt amusant même. Nous pouvions entendre des rumeurs intéressantes sur l'autre, des moqueries, des flatteries. J'adorais cette situation. Et grâce à tout cela, je me sentais revivre. Je me sentais en vie.


    "Je suis révoltée..."

    Le nouveau Régime, à moi, comme à mon frère, me dégoutait. J'étais prête à tout pour le voir tomber. Je refusais de vivre sous les ordres de pareils personnages. J'avais perdu la foi en Dieu, mais pas la foi à la Résistance et aux opposants, mais je me consacrais à la Résistance seule, je n'aimais pas jouer en bande, ce n'était pas prudent. Ce fut en découvrant les activités de mon petit frère Phoenix, qui résistait, lui aussi, de son côté , que je me suis décidée à faire pareil. Et je ne le regrette absolument pas. A présent, je peux y faire passer toute ma rage, et j'ai un but précis dans ma vie. Quelques fois, nous faisions équipe, et plutôt brillante je dois l'avouer. Mais nous préferions opérer seuls. Toujours solitaires. Sans groupe. Pour éviter d'être reperé, d'être trahi, et de devoir se plier aux ordres de qui que ce soit. Tout serait difficile, mais j'avais choisis que tout serait ainsi, en décidant de devenir Résistante solitaire . Personne mis à part mon frère était au courant pour moi. Je savais que j'avais en lui un allié doublé d'un frère digne de confiance. Je n'avais aucun doute quand à ce que je faisais, et à mes choix. Ils étaient les bon, et je comptai bien vivre ma vie selon eux. Mais à présent, tout me souriait. Je comptai bien en profiter, tant que ça dure. Je ne savais pas si toute ma vie serait ainsi, car, le destin avait mit tant d'épreuves face à moi, que je me doutais bien qu'il y en aurais d'autres. Après tout, une vie sans obstacles, ce n'en est pas une non plus. Ce n'était pas amusant. Pas pétillant. C'est avec curiosité, que je découvrirais encore, le monde et l'humanité. Car je suis jeune, et je sais que bon nombres de surprises, mauvaises comme agréables n'attendaient plus que moi pour faire leur entrée en scène. Sur la scène de mon destin, sur la scène de ma vie. D'où j'étais l'actrice possédant le premier rôle. Et j'aimais l'improvisation.


    "Je suis Opale..."

    De par tout ces actes passés, et de mes choix d'aujourd'hui, j'ai enfin trouvée mon identité. Je suis Opale, et j'en suis fière. Je suis Opale et je croque la vie à pleine dent. Je suis Opale et je lutterai de toutes mes forces contre ce Gouvernement qui dicte nos vies. Je suis une fille déterminée. Je suis la sœur d'un Corbeau et je suis une éternelle amoureuse blessée. J'aime la vie et je compte en profiter au maximum. Je ne laisserai plus la tristesse envahir mon esprit, et je ne laisserai plus la misère gagner ma vie. Je veux être heureuse, et j'en ai le droit. Parce que c'est moi. Et que j'en ai décidé ainsi. Parce que c'est moi, et parce que c'est ma vie. Désormais, je souris. Et je ne veux plus voir un monde noir et blanc, je veux un monde coloré et qui respire la joie de vivre. Et si ce n'est pas possible, alors tant pis. J'essayerai au moins de rendre le mien meilleur.


IV – Anastasie censure :

    Votre nom ou pseudo : Winter
    Comment avez-vous découvert le forum ? DC ♥
    Qu’aimez-vous/détestez-vous dedans ? J'aime tout.
    Comment l’améliorer ? Nan, très bien comme il est ~
    Rien à ajouter? [code validé par Eden]



Dernière édition par Opale le Mer 6 Juil - 16:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eden

{ The Lady who dreams to cut heads }

avatar
Messages : 369
Localisation : Avec ma poupée.
Âge du personnage : 13 ans
Fiche du personnage : Graouh.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Princesse
MessageSujet: Re: ~ Opale : Flower Soul ♪ ~   Mer 6 Juil - 15:43

    Re-bienvenuuue ♥

    Alors, ta fiche est bien malgré quelques fautes mais bon, ce n'est pas trop grave ^^ Par contre il y a quelque chose que je ne comprend pas. Opale fait parti de la résistance ou non ? Parce que tu la met dans les Unsettled, mais tu dis "en décidant de rejoindre les Résistants". Dans ce cas, elle fait parti des Resistant Union et tu dois expliquer comment elle a rencontré Vidal. Si tu souhaites qu'elle reste dans les Unsettled tu devrais le formuler autrement pour qu'on comprenne qu'elle résiste de son côté, ou à la limite avec son frère o/

    Voilà, c'était tout ce que j'avais à dire =3 (on va passer outre la couleur de cheveux plutôt inhabituelle, tout le monde est bizarre dans ce royaume de toute façon XDD)

    Bon courage ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Opale : Flower Soul ♪ ~   Mer 6 Juil - 16:35

Modifié pour rester dans "Unsettled".
Oui, pardon souçi d'expressions :p
Revenir en haut Aller en bas
Eden

{ The Lady who dreams to cut heads }

avatar
Messages : 369
Localisation : Avec ma poupée.
Âge du personnage : 13 ans
Fiche du personnage : Graouh.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Princesse
MessageSujet: Re: ~ Opale : Flower Soul ♪ ~   Mer 6 Juil - 20:00

    Bon, tout va bien alors ^^

    Validée Unsettled ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ~ Opale : Flower Soul ♪ ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ Opale : Flower Soul ♪ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♣ { Hors RP } ♣ :: || Welcome you... future victim :: • Archives-