{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eden, lil' princess... Take care ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eden

{ The Lady who dreams to cut heads }

avatar
Messages : 369
Localisation : Avec ma poupée.
Âge du personnage : 13 ans
Fiche du personnage : Graouh.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Princesse
MessageSujet: Eden, lil' princess... Take care ♥   Jeu 12 Nov - 21:06

I- Who are you ?

Prénom : Eden
Âge : 12 ans
Orientation sexuelle : elle n’aime personne, comment pourrait-elle en avoir une…
Fonction, métier, titre de noblesse : princesse
Signe caractéristique : ses yeux noirs, semblables à deux abysses infinis.
Manie, habitude : parler avec sa poupée.
Groupe : Royalty



II- What do you look like ?


Un royaume lointain dirigé par deux frère tyranniques. Dans ce royaume, un château aux allures de forteresse. Dans ce château, un jardin si beau qu’on pourrait le croire ensorcelé. Dans ce jardin, des roses. Des roses rouges, des roses blanches, des roses jaunes… Et, au milieu de toutes ces roses, une petite rose noire endormie.

Mais non, regardez mieux, ce n’est pas une rose. C’est une petite princesse. Elle porte une robe noire. Elle n’aime pas porter autre chose que du noir. Elle dit qu’elle trouve les autres couleurs trop lumineuses. Elle n’aime pas la lumière. Comme celle se reflétant dans ses longs cheveux blonds, presque blancs. Ils forment comme une auréole autour de sa tête. On dirait un ange. Son visage est serein, ses traits apaisés. Elle dort, son petit corps maigre recroquevillé, sa poupée serrée contre son cœur.

Mais il faut se méfier de l’eau qui dort. Un oiseau s’approche de sa poupée. Il donne un coup de bec, intrigué. Une main blanche se referme sur lui. Il se débat mais peut à peine battre des ailes. Il a peur, il veut s’enfuir et retrouver sa liberté. Pauvre petit oiseau… Elle ouvre ses grands yeux noirs. Elle regarde l’oiseau. Elle sourit. Elle resserre son étreinte. Ses yeux brillent d’une lueur ardente comme si une immense flamme rouge les habitait. Comme si un démon avait pris possession de ses deux billes noires. Quelques gouttes de sang perlent sur ses mains délicates. Elle se lève, tenant l’oiseau agonisant dans une main, sa poupée dans l’autre. Elle s’approche du puit. Elle tend la main devant elle. Elle lâche l’oiseau. Adieu. Elle regarde ses mains sanglantes puis sa poupée. Elle prend un air désolé.

- Oh, ma pauvre petite ! Il t’a fait mal hein ? Mais ne t’inquiète pas…

Elle sourit de nouveau.

- Il ne t’embêtera plus jamais.



III- What do you think about you ?


Un petit ange.
Elle ressemble à un petit ange. Symbole de pureté et d’innocence, de paix et d’amour. Cela transparait dans chaque partie de son petit être. Sa bouche souriante, ses yeux rieurs… Dans la grâce de ses mouvements quand elle danse en tournoyant sur elle-même au milieu de son jardin de roses. Dans la délicatesse dont elle fait preuve en manipulant les objets, comme si même la plus vieille des chaussures était un objet précieux. Dans l’intelligence et la sagesse de ses paroles, comme si elle n’avait pas douze mais cent ans. Tous ses professeurs la félicitent, les employés du château ne tarissent pas d’éloges à son sujet, elle est aimée de tous. Excepté de ceux qui l’ignorent… Ses parents, trop occupés avec les affaires du royaume, ses frères, trop absorbés par leurs découvertes sentimentales… Et ça, elle ne le supporte pas.

Un petit démon.
Elle est un petit démon. Peu à peu, dans son cœur, s’est développé un feu dévastateur qui la ronge de l’intérieur. De jour en jour, l’humanité s’est retiré de la partie de son âme qu’elle cache de son mieux à la vue de tous.
Elle ne ressent pas la peur. Mais elle peut la feindre.
Elle ne ressent pas la pitié. Mais elle peut la feindre.
Elle ne ressent pas l’amour. Mais elle peut le feindre.
Elle ne ressent rien. Ou presque. Mais il lui est facile de feindre. C’est tellement plus facile que d’accepter les sentiments. « Les sentiments sont des corps étrangers qu’il faut éradiquer ». C’est-ce qu’elle pense. Mais pour ne pas paraître étrange aux yeux des autres, elle feint. Et tout le monde aime cette façade, ce mur qu’elle a passé douze années à construire. Alors elle reste cachée derrière cette muraille. Qui aimerait un petit démon ? Au moins, les gens font ce qu’elle veut, ils cèdent au moindre de ses caprices. Du « j’aimerais un gâteau » au « cet homme est vil, il faut l’emprisonner ». Du moment qu’elle cache ses véritables intentions…

Une des rares choses qu’elle « aime », c’est la solitude. Même si elle n’est jamais vraiment seule. Elle est toujours avec sa poupée. Personne ne sait pourquoi, mais elle ne se sépare jamais de cette poupée, même quand elle dort. Elle lui parle quand elle est sûre d’être seule. Une nouvelle servante a tenté de la lui retirer une fois. Elle lui a dit qu’elle était grande maintenant et qu’elle pouvait dormir sans elle. Plus personne ne l’a jamais revu depuis cette nuit là. Mais qui s’en inquièterait ? Elle a dû rentrer chez elle. C’est tout. Elle devait avoir un problème familial, quelque chose dans le genre. Personne ne la connaissait vraiment. La pauvre, elle n’aura pas pu voir à quel point la petite princesse était formidable. Oui, la pauvre…


IV- What is your past ?


Just a moment for Eternity…



Tout commença un soir d’hiver. Les arbres paraissaient noirs et contrastaient avec la fine couche de neige recouvrant leurs branches. On avait annoncé une tempête ce soir-là et pourtant, la neige tombait, tranquille, ses petits flocons flottant quelques instants dans les airs avant de tomber légèrement sur le sol, comme des milliers de plumes d’anges. Tout n’était que douceur et blancheur. Les paysans qui avaient préparé des réserves et se terraient chez eux en venaient même à se demander si on ne s’était pas trompé. Tout était calme. Cependant, quelque chose troubla le silence religieux qui s’était emparé de la ville. Des cris de douleur, des bruits de pas qui courent, s’affolent dans tout le château, des encouragements… Et puis un petit cri, un cri de nouveau né. Si on tendait l’oreille, on pouvait entendre des pleurs de soulagement et des « c’est une fille » presque murmurés. Tout était de nouveau calme. Puis la reine parla. « Eden ». Le vent se mit à souffler, de plus en plus violemment, faisant vibrer les fenêtres. La neige tomba, de lourds flocons s’écrasant sur le sol. Le paysage était complètement modifié, comme si le peintre qui le peignait venait de se mettre en colère sans aucune raison apparente, et qu’il avait laissé libre cours à sa furie sur sa toile. Les arbres se balançaient, les maisons craquaient, des tuiles s’envolaient, les enfants pleuraient, des bâtiments s’effondraient, la misère se répandait… Eden souriait.


*


Je suis une poupée de cire,
Une poupée de son.
Mon cœur est gravé dans mes chansons
Poupée de cire, poupée de son.

[Poupée de cire poupée de son]


Une petite fille dans un jardin. La neige tombait lentement, comme le jour où tout avait commencé. Une poupée de chiffon était posée sur ses genoux. Elle la regardait, ses yeux vides de toute émotion.

- Papa et Maman ne m’aiment pas…

Elle fit une pause, comme pour reprendre sa respiration après un effort trop violent. Elle passa sa petite main d’enfant sur les joues de sa poupée.[

- Ils ne me voient pas, ils font comme si je n’existait pas… Pourquoi ? Tu le sais toi ?

Elle attendit comme une réponse de la part de cet objet sans vie devant elle.

- Peut-être que je ne suis pas assez gentille… Pourtant, je… je fais tout pour être parfaite…

Les mots s’étranglaient dans sa gorge, comme s’il lui était difficile de les prononcer. Elle trembla légèrement et une larme vint rouler sur sa joue. Puis une autre. Et une autre. Et encore une autre. Rien ne semblait pouvoir arrêter ses larmes. Elles coulaient le long de ses joues et tombaient sur la tête de sa poupée. On aurait dit qu’elle pleurait elle aussi, comme si elle partageait ses sentiments. Elle prit celle-ci à deux mains et la leva au niveau de ses yeux.

- Non, tu es sensée être parfaite ! Arrête immédiatement de pleurer ! Ne t’inquiète pas, je suis sûre qu’ils t’aiment au fond. Ils sont juste très occupés.

Elle sourit.

- Tu dis ça pour me rassurer n’est-ce pas ?

Elle sécha cependant ses larmes, faisant en sorte que rien ne puisse trahir le fait qu’elle avait pleuré.

- Mais tu as raison. Je ne devrais pas les embêter avec mes inquiétudes.

Elle se leva du banc où elle était assise. Elle repassa sa robe de sa main, enlevant par la même occasion la neige qui s’y était déposée. Elle arrangea ses cheveux, se préparant à entrer en scène. Puis elle marcha en direction du château. Elle se retourna vers sa poupée restée sur le banc.

- Tu viens ? C’est l’heure du goûter.

Elle resta là, silencieuse. Elle regardait sa poupée, loin d’elle, et son cœur se serra, la peur se répandant sur son visage. Elle retourna sur ses talons en courant et la prit de nouveau dans ses bras, la berçant doucement.

- Mais non, je ne t’abandonnerais pas ! Tu es ma seule amie. Tu es la seule qui puisse me comprendre.

- Eden ? Que fais-tu dehors par ce temps ? Tu vas attraper froid, dépêche toi de rentrer !

En un instant, son expression se transforma. Elle repris son air neutre puis se retourna, souriante comme s’il ne s’était rien passé.

- Oui ! J’arrive madame !

Il ne s’est rien passé, vous n’avez rien vu.


*



Quand le rideau tombe,
Tu retournes avec tes ombres.

[Mozart l’opéra rock]


Plusieurs années plus tard. Dans une pièce sombre dont les rideaux étaient fermés. Cette chambre où tout semblait parfait lorsqu’elle était éclairée par la lumière du jour avait quelque chose d’effrayant. Comme si une aura meurtrière régnait dans ce lieu présumé inoffensif. Les poupées de porcelaine alignées sur les étagères semblaient prendre vie et regardaient la petite fille assise sur le sol de la chambre, une bougie à la lueur tremblotante posée à côté d’elle. Elle souriait. Mais son sourire n’avait plus rien à voir avec ce sourire candide qu’elle exhibait autrefois. C’était un sourire aux lèvres tremblantes et aux yeux animés d’une lueur démente. Elle haletait, ses mains agitées de spasmes qui lui faisaient serrer sa poupée de plus en plus fort.

- Je… ne suis plus une… enfant ?

Elle se balança d’avant en arrière, comme voulant évacuer le mal-être qui l’entourait.

- Je suis… grande !?

Elle se leva brusquement, le visage tourné vers le plafond, le regardant comme s’il n’avait pas été et que le ciel noir avait été visible, ses yeux écarquillés, sa bouche entrouverte toujours souriante.

- hahaha… hahaha ! HAHAHAHAHAHA !!!

Elle riait, pleurait, laissait libre cours à son désespoir. Mais elle souriait encore, de ce sourire crispé comme si elle ne pouvait plus enlever son masque. Elle tomba, ses jambes se dérobant sous elle.

- Je les déteste… tous ! TOUS !!

Elle prit sa tête entre ses mains. Les paroles qu’elle, cette servante, cette fille de rien avait osé prononcer tournoyaient dans ses pensées, la hantaient. Elle la revoyait crier. Elle la revoyait implorer son pardon. Mais elle ne pardonnait pas, elle ne pourrait jamais pardonner, c’était trop tard à présent… Elle caressa lentement les cheveux de sa poupée, la tristesse se peignant sur son visage.

- Jamais… Jamais je ne t’abandonnerais…

Elle répéta ses mots, sa voix s’éteignant pendant que le sommeil l’emportait. Elle retrouva cet air de petit ange. Un petit ange aux mains tâchées de sang.


*


Off with your head !

[Alice in wonderland]


Une petite fille qui se promenait toute seule dans un château… Dans un château froid et lugubre… La pleine lune illuminant le ciel… Elle avançait lentement. Aussi lentement que lors d’une marche funèbre. C’en était peut-être une après tout… Ses pas résonnaient sur les dalles en pierre. Elle fredonnait une berceuse. Un berceuse sans parole. Elle s’arrêta.
Des pas continuèrent de résonner dans le couloir d’en face. Des pas précipités, une course-poursuite certainement. Les pas se dirigeaient vers la cour où ils s’arrêtèrent brusquement. Un bruit sourd se fit entendre. Eden était intriguée mais elle garda cet air neutre qu’elle avait quand elle était seule. On ne sait jamais, quelqu’un pourrait être là à l’observer… Elle s’approcha sur la pointe des pieds, curieuse.  Elle se cacha derrière une colonne et regarda discrètement à l’angle de celle-ci. Armand avait rattrapé son père. Elle sourit en le voyant faire emmener, Dieu sait où. Elle attendit qu’ils fussent tous partis avant de retourner à l’intérieur. Elle marcha dans la direction opposée à celle qu’ils avaient pris, toujours fredonnant. Elle chanta un peu plus fort, si bien qu’on pût entendre presque distinctement des paroles…

- Méchant père, méchant, a fait du mal à son enfant.
Méchant roi, méchant, s’attire les foudres de son amant.
Méchant père, méchant, allez savoir ce qui l’attend maintenant.


Peu lui importait à présent que quelqu’un la surprenne. Rayonnante, elle leva un bras au ciel, un bras vainqueur. Elle serra sa poupée contre son cœur et un rire cristallin franchit ses lèvres.

- Qu’on lui coupe la tête !


V- Who are you in real life ?


Votre nom ou pseudo : Léa-chii, Spade.
Comment avez-vous découvert ce forum ? Hahaha très drôle.
Qu’aimez-vous/détestez-vous dedans ? Il est trop nul, ouais les admins ont pas fait du bon boulot è__é
Comment l’améliorer ? Il est parfait <3 *se contredit totalement*
Rien à ajouter ? Code Bon par le psychopathe (c’est long >.<)


Dernière édition par Eden le Jeu 7 Mai - 20:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eden, lil' princess... Take care ♥   Mar 24 Nov - 21:49

    *Comme Talou est gentille, elle me laisse te valider <3*

    Donc... Bon, j'ai choppé quelques fautes, mais je m'en souvient même plus -et puis je prefère rien dire pour moi XD-

    Sinon, bah j'aime Eden, cette gentille petite psycho, et puis voila, j'aime comment tu écris, tu le sais déjà, et puis voila <3
    Et puis, Eden bah c'est Eden quoi XD Rien à redire, j'aime ta fiche et sa présentation *w*

    Allez, Validée, va <3 -> Royalty
Revenir en haut Aller en bas
Eden

{ The Lady who dreams to cut heads }

avatar
Messages : 369
Localisation : Avec ma poupée.
Âge du personnage : 13 ans
Fiche du personnage : Graouh.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Princesse
MessageSujet: Re: Eden, lil' princess... Take care ♥   Sam 23 Juin - 1:11

    Groupe : Extremist
    Réaction :


    Un rideau qu’on tire, tentant difficilement d’apercevoir quelque chose à travers la vitre presque noire de crasse. Voilà à quoi en était réduite la fière princesse Eden. Elle qui avait toujours vécu dans le luxe, elle survivait maintenant dans cette bicoque si peu entretenue qu’elle manquait toujours de s’asphyxier à cause de la poussière. Elle n’avait jamais été confrontée à cela auparavant. Elle lâcha une quinte de toux, fixant toujours l’extérieur en quête d’un quelconque mouvement suspect.

    « Mais arrête de tousser enfin ! Je te préviens, si t’as choppé une saloperie je te jette à la rue ! T’es pas la seule gosse à vouloir bosser pour moi, je te remplace en un claquement de doigt ! »

    Et c’était reparti. Sa bienfaitrice, si on pouvait l'appeler ainsi, était une simple tisserande à la recherche de petites mains parmi les nombreux orphelins victimes de la tyrannie ou du coup d’État. Elle et No vivaient maintenant ici, avec d’autres enfants fatigués mais sachant pertinemment qu’ils ne pourraient survivre sans un toit et le morceau de pain rassi quotidien.

    Eden s’excusa platement pendant plusieurs minutes, bouillonnant intérieurement. Elle n’était pas n’importe qui enfin ! Elle était... Une princesse déchue, vivant cachée dans le sous-sol d’une maison crasseuse. C’était rageant. Les premiers jours, elle avait dû apprendre à No à ne pas sauter à la gorge de quiconque s’approchait d’elle. Parfois, elle rêvait de la laisser déchiqueter le visage de la vieille Philomène. D’ailleurs, elle sentait sa petite servante s’impatienter dans son dos. Elle demanda le pardon de la vieille une dernière fois avant d’attraper le bout de chiffon qui lui servait de châle et de sortir, No sur ses talons.

    Voyant que leurs talents de tisseuse étaient franchement médiocres, pour ne pas dire épouvantables, Philomène les avaient assignées à la vente. Elles allaient ainsi presque tous les jours sur la place du marché, No se débarrassant discrètement des voleurs, de plus en plus nombreux ces derniers temps.

    Elle jeta un coup d’œil vers le château. Presque abandonné, il ressemblait à un château de sable s’effritant avec les courants d’air. Son regard se voila légèrement, la tristesse se peignant sur ses traits. Armand était là-bas. Et elle était pour l’instant trop faible pour lui venir en aide. Mais viendrait le jour où elle trouverait le courage de le libérer de ses chaînes. Elle en était persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theophil

{ A... PINK... Elephant *o* }

avatar
Messages : 306
Localisation : Planqué quelque part pour échapper à son Boss.
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage :



RPs : Cavalcade en nuitée - Lucien et Willy (fini)

Shut up and let me go, yeah ! - Vidal et Shad (inachevé)

Woman or man ? - Chan Dai (fini)

Où l'on joue de malchance, ou quand le hasard s'amuse - Lucien (fini)

A silly situation - Eulalie (en cours)

Course nocturne - Heather (en cours)

La violence ne résout rien (mais elle soulage) - Lucien (fini)

Il ne faut jurer de rien - Lucien (fini)

Un rien suffit - Lucien (fini)

Des lendemains qui chantent - Lucien (en cours)



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Garde
MessageSujet: Re: Eden, lil' princess... Take care ♥   Sam 23 Juin - 2:08

    Huuuuu la fin est choupinouuuuu ;w; Oui, Eden ira sauver Army et ensemble ils s'enfuiront vivre une autre vie loin des viles tisserandes et des prisons, J'Y CROIS ! *sblarf*

    Bref, Validéééée Extremist 8D

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eden, lil' princess... Take care ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eden, lil' princess... Take care ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♣ { Hors RP } ♣ :: || Welcome you... future victim :: • Fiches validées :: Extremist-