{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cry or die. } PV Gabriel ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cry or die. } PV Gabriel ~   Mar 3 Mai - 21:14

    Haha. Figurez-vous que je viens d'avoir une idée splen-di-ssime. Ouvrez grand vos oreilles, aujourd'hui je vais m'infiltrer dans la salle d'Armement ! Ya-hou ! Je veux voir à quoi ressemble cette salle que je n'ai jamais vu. Je me demande à quoi peut ressembler un endroit ou des gardes suent sang et eau chaque jour dans le but de s'endurcir... ça m'a l'air juste trop drôle ! Et par la même occasion, j'emprunterai peut-être aussi quelques trucs pour la Résistance. Histoire d'être un peu utile et de m'amuser.
    Bref. D'un pas rapide, je tourne à l'angle d'un couloir désert et arrive dans le hall où résonne le bruit étouffé par les murs des conversations.. A cause d'une fête dans la salle de Réception, où sont rassemblés tout membre de la Cour qui se respecte. Pour ma part, j'ai refusé l'invitation. Je me suis déjà coltinée une tea party et un bal, cette semaine, donc bon... J'ai assez donné je crois. Je poursuis mon chemin, les rires deviennent de moins en moins audibles dans mon dos. Une myriade de marches permettant d'accéder au sous-sol s'ouvre finalement devant moi. Je jette un coup d’œil derrière mon épaule pour vérifier que personne ne me surveille, avant de descendre. C'est étrange, j'ai l'impression d'être... Suivie. Je deviens peut-être folle ? Hum, hum. Enfin, je n'ai pas le temps de sérieusement me pencher sur le sujet passionnant qu'est ma psychologie mentale, une porte vient déjà se dresser à quelques mètre de là. Elle est ouverte en plus. Gé-ni-al.
    Juste avant de pénétrer dans mon nouveau terrain de jeu, je marque un temps d'arrêt. C'est quand même étrange qu'une salle renfermant des armes et autres objets importants soit aussi simple d'accès. Je m'attendais à une série de verrous tous alignés en rang d’oignon devant mes yeux, ou encore une dizaine de gardes postés à côté de la porte et attendant de sauter sur le moindre étranger s'approchant de trop près. Mais non, rien. Le plus discrètement possible, je m'approche et jette un œil timide à l'intérieur de la pièce par l’interstice. Décidément, personne. Je suis presque déçue, tiens. D'un geste vif, plus pour la classe que ça peut avoir que par réelle utilité, je donne un bon coup de talon sur le battant qui s'ouvre en grand à la volée. J'entre et referme derrière moi. Puis j'observe. Des cibles criblées de traces de flèches et de balles occupent tout un pan du mur nord, tandis que trois arènes aux parterres abîmés par le temps s'étendent à quelques mètres de moi. Tout doucement, je m'approche d'une des larges fenêtres éclairant la salle d'une lumière tamisée par la fin du jour. Les vitres sont propres, nettes, sans rayures. Alors que j'étais certaine de les trouver sales, poussiéreuses et endommagées. On se bat ici, non ? Ou alors, les gardes sont peut-être moins patauds que ce que j'imaginais...
    A cette pensée, mon esprit se stoppe. Et puis un petit rire m'échappe quand je me souviens de la tête ahurie des deux bonhommes chargés de me surveiller en l'absence de mes parents. Les berner avait été si aisé. Au final, la propreté des lieux venait sûrement des domestiques. Tournant les talons, je me retrouve alors face à l'objet de ma venue. Le recoin où sont entreposées les armes d'entraînement et de service. De l'épée basique au fusil le plus novateur du royaume, en passant par la dague en argent et le pistolet, il y a de tout. Wahou. Brusquement, je tourne ma tête vers la sortie. Encore cette impression. Comme si des yeux étaient posés sur ma nuque, sauf qu'il n'y a absolument personne. Et je n'ai pas entendu le moindre grincement venant de la porte. Raaah, ça m'énerve. Essayant d'arrêter mon côté paranoïaque de prendre le dessus, je me concentre à nouveau sur les lames brillantes et avance jusqu'à les toucher du bout des doigts. Mon index s'écorche légèrement contre la surface coupante et une gouttelette rougeoyante fait son apparition. Mon regard se perd dans la tâche de sang, absorbé par le liquide brillant arrivé avec tant de facilité. L'être humain est si fragile. J'avale la petite goutte. Seule reste la trace légère et rosée de l'entaille ainsi qu'un goût un peu âpre dans ma bouche. Rien de bien méchant. Ma main droite vient empoigner l'un des pistolets posé non loin. Je ne me suis jamais servie d'armes à feu. Et là, c'est une très belle occasion. Je me demande si c'est bruyant... Je soulève mon bras, l'objet pèse dans ma paume serrée. Je vise. Et au moment où je m'apprête à tirer sur l'une des cibles, un crissement me parvient dans mon dos. Là, je n'ai pas rêvé, impossible ! Mon regard se fixe sur le battant. Qui est désormais ouvert, pour une raison inconnue. Il n'y a pas de fantômes dans le château, tout au moins pas à ma connaissance. Donc il y a fort probablement un intrus ici, quelqu'un qui a eu la même idée et en même temps que moi de venir dans cette salle. Peut-être la personne qui me suit depuis plusieurs minutes à présent. Embêtant. Hésitant entre l'agacement et la curiosité, je lance la question qui me brûle les lèvres.

    « … Qui est là ? Vous êtes priés de vous montrer, je sais que je ne suis pas folle ! »

    Enfin, j'espère. Hum. Je commence à me le demander sérieusement. Je demanderai sont avis à quelqu'un au hasard, un de ces jours. Pour voir. Mon bras me semble étrangement lourd, je regarde. Je regarde. Je regarde.
    … Aaaaaaaaaaaaaaah, nom d'un berlingot à lunette, j'avais complètement oublié ce fichu pistolet ! Est-ce que ça semble suspect, quand on est surpris avec une arme à la main ? Elle est tournée vers la cible, mais bon... Triple mince. Mon regard ce tourne vers la droite, puis vers la gauche, à la recherche d'une issue. Il y a tellement d'armes de rangées, où est le support de celle que j'ai emprunté ? Léger instant de panique. Mais je maîtrise haha ! Parfaitement. Oui, oui.
    … MAIS OÚ EST- CE QUE J'AI PRIS CE TRUUUUUUC DÉJÁ ???
    Et c'est ce moment précis que choisi l'inconnu de première pour rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
 

Cry or die. } PV Gabriel ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Corbeille } ♠ :: || Archives RPG-