{ Dirty Prince }


« Brave New World »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Aleth

{ "What's this? What's this? There's color everywhere ♫" }

avatar
Messages : 95
Localisation : Sous la pluie ♥
Âge du personnage : 15 ans
Fiche du personnage : When i feel the way i do.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comtesse
MessageSujet: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Mer 7 Avr - 11:57

    Tout était silencieux, calme. Dans cet endroit, la poussière était reine et les livres étaient sujets. Les araignées dominaient, le balai se soumettait. Tout semblait étrange, mystérieux. Le monde y tournait à l’envers.

    BLAM !!!

    « C’est encore plus sale que le dernière fois ! Tu n’as toujours pas appris à te servir d’un balai William ? »

    Aleth avait beau dire, elle était heureuse de se retrouver dans la librairie. L’endroit était familier et quoi qu’on puisse en penser elle se sentait bien dedans. William n’avait pas répondu. Peut-être s’était-il noyé sous la tonne de livres ? Aleth rigola, non, vu le peu de livres, ça ne risquait pas. Bah, elle le trouverait bien assez tôt. Elle avait une question à poser et il n’y avait que lui qui pouvait lui offrir la réponse qu’elle attendait. Elle fit claquer sa langue, impatiente. Pourquoi n’était-il jamais là lorsqu’elle le voulait ? Elle se mit à arpenter les allées sombres, regardant chaque livres avec une attention particulière. Elle les connaissait pratiquement tous. Elle savait quel livre donnait les meilleures façon de rendre fou quelqu’un et quel livre parlait de la rencontre, par le plus grand des hasards, d’un prince et d’une princesse. Il y avait également ces piles de livres inqualifiables, plein à craquer de chiffres, de formules révolutionnaires incompréhensibles et de phrases philosophiques inachevées. La seul fois où Aleth avait essayé de lire une de ces choses (que l’on ne peut malheureusement plus appeler livres) elle avait eu mal à la tête rien qu’en regardant la première page. Ils avaient donc rejoint la Bible dans le cercle des livres incompris. Aleth s’arrêta, réfléchissant à un détail qui la contrariait.

    « Lorsque j’aurais absolument tout lu, qu’est-ce que je lirais ? William sera sûrement obligé de me raconter des histoires… Ou alors je les relirais ? »

    Elle recommença à avancer tout en continuant à bavasser toute seule. Aleth en était à se demander si Swann accepterait de lui inventer une histoire, lorsqu’elle fut interrompu par le grincement d’une chaise sur le vieux parquet de la librairie. Un sourire triomphal éclaira son visage. Elle longea encore un court moment les étagères avant d’arriver dans un coin sombre de la pièce où, comme à son habitude, William dormait. Il était assis sur une chaise (d’où le bruit), sa tête en arrière et sa bouche était légèrement entrouverte. Aleth poussa un soupir exaspéré et s’avança pour lui secouer l’épaule.

    « Willy… »

    Aucune réaction mis à part un petit grognement.

    « Pitoyable… William ! »

    Elle avait parler tout fort cette fois-ci et pourtant le jeune homme dormait toujours à poing fermé. Elle tapa du pied.

    « CHAUSSETTE !!! »

    Cette fois il se réveilla en sursaut, regardant autour de lui, l’air un peu perdu. Aleth souri et déclara en regardant l’horloge :

    « J’ai cru que tu ne te réveillerais jamais ! J’ai une question, mais il est cinq heures. Tu aurais du thé ? »


Dernière édition par Lady Aleth le Ven 30 Juil - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

{ The one who bumped the wall because of his mask }

avatar
Messages : 70
Localisation : Somewhere over the rainbow ♥
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage : Le garçon nommé Corbeau



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Libraire
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Mar 27 Juil - 12:31

    De l’eau. De l’eau partout, tout autour de lui. Des bulles qui montent lentement à la surface. Il se laissa bercer par le mouvement de ses cheveux flottant autour de sa tête. Il se sentait bien, apaisé. Il était mort certainement depuis des années, noyé dans son chagrin. Il avait dû trop pleurer, ses larmes avaient créé un océan de tristesse. Et il était mort tout seul, comme un imbécile. Mais c’était pas grave, il aimait bien être seul.

    Il devait encore rêver. Il faisait souvent ce rêve étrange, le niveau de l’eau allait se mettre à baisser de plus en plus, et, comme d’habitude, il les verrait l‘attendant à la surface de l‘eau. Les bonnes sœurs, Sam, tous ceux qu’il aimait mais qui n’étaient plus. Ils lui souriraient doucement avant de lui dire que non, ce n’était pas le moment. Qu’il devait rester pour accomplir sa mission. Alors il se réveillerait en regrettant cette sérénité. Et il chercherait un livre à lire, ou bien irait à la rencontre de nouvelles personnes. Il reprendrait sa vie là où il l’avait laissée, comme d’habitude.

    « CHAUSSETTE !!! »

    Ah non. Quelqu’un ne l’avait pas laissé faire, quelqu’un avait empêché le destin de s’accomplir. Qui était donc cette personne extraordinaire ? Son cœur battait la chamade, il mit quelques secondes avant de distinguer la jeune fille qui lui faisait face. En la reconnaissant, il lui adressa un sourire poli.

    « J’ai cru que tu ne te réveillerais jamais ! J’ai une question, mais il est cinq heures. Tu aurais du thé ? »

    Il se leva, laissant son rêve derrière lui, et se pencha en avant pour prendre la main de la demoiselle dans la sienne et y poser ses lèvres. Après tout, même s’il s’agissait de son amie, elle était avant tout une femme de la cour. Et lui n’était qu’un simple homme du peuple.

    « Bien le bonjour, Lady Aleth ! C’est un honneur que de vous voir aujourd’hui, venez donc vous asseoir ! »

    Enjambant les piles de livres, frayant un passage plus aisé pour la jeune fille, il alla mettre une nappe tâchée sur une table ronde, près de la fenêtre, et lui présenta une chaise. Puis il partit en vitesse chercher un théière. Lorsqu’il revint en sifflotant, il lui présenta une tasse de porcelaine légèrement ébréchée et lui proposa du lait. Il essaya d’être le plus convenable possible pour faire honneur à sa visiteuse, malgré l’état pitoyable de sa boutique.

    « Bien, il me semble que vous vouliez me demander quelque chose. Avez-vous fait une découverte intéressante ? Avez-vous trouvé une colonie de petites créatures vertes lors d’une de vos promenades ? Ou bien avez-vous aperçu un dragon écartant les nuages de ses ailes de feu ? Dites-moi tout ! »

    Avec un réel intérêt, il regarda la jeune fille en buvant une gorgée de liquide noir avant de poser la tasse sur sa coupelle en souriant. Il appréciait énormément la comtesse pour son esprit ouvert et ses idées comparables aux siennes. Ne disait-on pas que « qui se ressemblent s’assemblent » ?

_________________
.

Vengeance masquée
L'âme pure et innocente
Entachée de sang



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Aleth

{ "What's this? What's this? There's color everywhere ♫" }

avatar
Messages : 95
Localisation : Sous la pluie ♥
Âge du personnage : 15 ans
Fiche du personnage : When i feel the way i do.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comtesse
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Ven 30 Juil - 17:18

    William garda un air légèrement endormi pendant quelques secondes avant de la reconnaître et de lui sourire. Il se leva et lui embrassa la main comme le faisait tout homme du peuple devant une demoiselle de la cour. Aleth avait toujours aimé qu’il la salut ainsi, ça lui donnait l’impression d’être importante.

    « Bien le bonjour, Lady Aleth ! C’est un honneur que de vous voir aujourd’hui, venez donc vous asseoir ! »

    La jeune fille le regarda passer par-dessus les livres puis avança calmement dans le chemin qu’il lui avait tracé. Pendant sa traversée, le libraire avait eu le temps de mettre une nappe sur la table près de la fenêtre, de lui trouver une chaise pour s’assoire et de s’en aller chercher une théière. De son siège Aleth se mit à observer la librairie. Celle-ci était décidément très, très sale, et l’adolescente se demanda se que pouvait bien faire William pour être fatigué au point de ne même pas pouvoir nettoyer un peu l’endroit. Le retour de son ami avec deux tasses en porcelaine à la main la coupa dans ses hypothèses. Il lui proposa du lait qu’elle accepta volontiers et le vit verser le liquide blanc dans le thé, adoucissant la couleur pour que le noir sombre devienne un marron doux et apaisant.

    « Bien, il me semble que vous vouliez me demander quelque chose. Avez-vous fait une découverte intéressante ? Avez-vous trouvé une colonie de petites créatures vertes lors d’une de vos promenades ? Ou bien avez-vous aperçu un dragon écartant les nuages de ses ailes de feu ? Dites-moi tout ! »

    Aleth prit son temps pour répondre, jouant le jeu d’attiser sa curiosité encore plus qu’elle ne l’était déjà. Elle porta d’abord la tasse un peu cassé à ses lèvres, laissant le liquide lui brûler les lèvres et le goût envahir son palais. Posant la tasse elle sourit et prit la parole.

    - Te souviens-tu d’hier ? Il a tellement plu que les bas quartier se sont presque retrouvés noyés. Comme on m’a interdit de sortir j’ai eu l’occasion d’observer les gouttes d’eau toutes la journée et une question m’a traversé l’esprit. Crois-tu qu’une goutte de pluie comme celle d’hier va plus ou moins vite qu’un éclair déchirant de toute sa force le ciel ? On a refusé de me répondre alors je me demandais si tu avais une idée.

    Elle parlait toujours de ses parents à la troisième personne du singulier, comme s’ils n’étaient qu’une seule et unique chose dans son monde, un meuble mit là uniquement par obligation. En attendant la réponse de William elle reprit une gorgée de thé, se concentrant sur le liquide glissant dans sa gorge.

    - Au fait, très bon ce thé. On n’aurait pu m’en offrir un meilleur.

    A peine avait-elle prononcé ces quelques mots que ses yeux se mirent à briller, une lueur de compréhension dans ses iris. Elle sortit vivement son carnet en chantonnant puis marqua un nouveau point.
    « Mille cent quatre-vingt troisièmement : Mieux vaut boire un thé avec un ami que tout seul, il est meilleur ! »
    Puis elle le rangea à nouveau aussi vite qu’elle l’avait sorti en souriant. Un jour elle relirait tout les points pour voir, ça l’occuperait certainement un bon moment. Un autre jour de pluie peut-être, si on l’empêchait encore de sortir. Ou un autre jour, avec William pour voir ce qu’il pensait de tout ce qu’elle avait marqué. Vu comment il pouvait parler lorsqu’un sujet l’emballait, ils en auraient certainement pour des jours à consulter son carnet. Mais c’était bien, elle aimait bien le libraire pour ça, son côté à toujours vouloir parler et à s’enthousiasmer avec elle de la moindre petite chose étrange ou intéressante. C’était le seul à bien vouloir répondre à ses questions sans la regarder de haut, le seul à y prêter une réelle attention, le seul à lui donner les réponses qu’elle voulait. Il n’avait pas la même prétention de tout savoir mieux qu’elle des autres adultes. Un rayon de soleil éclaira la table, l’illuminant d’une lueur spéciale.

    Après la pluie, le beau temps.

    Tiens, encore un point à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

{ The one who bumped the wall because of his mask }

avatar
Messages : 70
Localisation : Somewhere over the rainbow ♥
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage : Le garçon nommé Corbeau



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Libraire
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Sam 21 Aoû - 13:49

    « Te souviens-tu d’hier ? Il a tellement plu que les bas quartier se sont presque retrouvés noyés. Comme on m’a interdit de sortir j’ai eu l’occasion d’observer les gouttes d’eau toutes la journée et une question m’a traversé l’esprit. Crois-tu qu’une goutte de pluie comme celle d’hier va plus ou moins vite qu’un éclair déchirant de toute sa force le ciel ? On a refusé de me répondre alors je me demandais si tu avais une idée. »

    Il fronça les sourcils et prit son menton dans sa main d’un air très concentré. Si concentré qu’il n’entendit même pas la jeune fille le complimenter sur la qualité du thé. Il se leva brusquement, faisant presque tomber la chaise sur laquelle il était installé, et s’approcha de la fenêtre. Il souleva le rideau de toile qui masquait la lumière du soleil et jeta un coup d’œil à l’extérieur. Malheureusement, nul trace de pluie ou d’orage. Il soupira et retourna auprès de son amie qui le fixait avec des yeux brillants.

    « L’électricité ou l’eau… C’est une véritable bataille des éléments, tu me demandes d’être l’arbitre d’une course entre la pluie et l’éclair ! C’est difficile de répondre… La prochaine fois qu’il pleuvra, nous irons mesurer cela, c’est une affaire de la plus haute importance ! »

    Ce disant, il pointa son index vers le plafond d’un air très sérieux. Il ne s’était jamais posé la question, allez savoir pourquoi, mais c’était à présent essentiel à sa survie ! Avec ses habituelles grandes enjambées, il alla jusqu’à son bureau pour y prendre une des nombreuses feuilles volantes qui s’y trouvaient. S’emparant d’une plume, il y gribouilla quelques lignes avant de la reposer à sa place. Il était persuadé qu’ainsi il s’en souviendrait, mais il oubliait toujours. Pour s’en rappeler, il aurait déjà fallu qu’il relise ces feuilles…

    « Bien, nous ne pouvons qu’attendre la pluie. Je propose de laisser la fenêtre ouverte pour pouvoir observer le ciel, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer ! »

    Un sourire candide éclaira son visage et il retourna auprès de sa jeune visiteuse. Il ne songea pas un instant que les parents de la jeune demoiselle ne la laisseraient jamais sortir sous la pluie. Il avait légèrement oublié quelle était sa situation familiale, bien qu’elle lui en ait parlé plutôt régulièrement (à chaque fois qu’elle lui posait une question, à dire vrai). La mémoire de William était comme une passoire : pleine de trous. Il souffla doucement sur sa tasse avant de la porter une nouvelle fois à ses lèvres. Puis il reporta son attention sur la fenêtre, espérant que la pluie ne tarderait pas trop quand même…

    « … Suis-je bête ! J’ai oublié de vous proposer une collation ! »

    Il se leva précipitamment, comme à son habitude, pour aller chercher une boîte poussiéreuse qu’il essuya avec la manche de sa veste avant de la présenter à Aleth en la priant de l’excuser. Une vrai passoire.



_________________
.

Vengeance masquée
L'âme pure et innocente
Entachée de sang



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Aleth

{ "What's this? What's this? There's color everywhere ♫" }

avatar
Messages : 95
Localisation : Sous la pluie ♥
Âge du personnage : 15 ans
Fiche du personnage : When i feel the way i do.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comtesse
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Dim 22 Aoû - 16:41

    William avait l’air très concentré sur sa question. Tant mieux, c’est-ce qu’elle espérait. Pour faire passer un peu le temps elle prit la cuillère posée à côté de la tasse et commença à remuer le thé, observant avec attention le mouvement circulaire du liquide. C’était comme un minuscule tourbillon suspendu au bout de l’objet argenté. Soudain le libraire se leva et fonça vers la fenêtre pour regarder le temps actuel. Avait-il trouvé quelque chose ? Ses yeux se mirent à pétiller d’impatience et elle eu beaucoup de mal à ne pas bondir directement vers le jeune homme en lui demandant ses trouvailles. Mais elle attendit quand même, comme se devait de faire toute jeune femme de son rang.

    « L’électricité ou l’eau… C’est une véritable bataille des éléments, tu me demandes d’être l’arbitre d’une course entre la pluie et l’éclair ! C’est difficile de répondre… La prochaine fois qu’il pleuvra, nous irons mesurer cela, c’est une affaire de la plus haute importance ! »

    William leva son doigt au ciel, signe qu’il prenait ça très aux sérieux, puis il se fraya un passage jusqu’à son bureau où il commença à écrire quelque chose à la plume. Aleth le regarda puis décida de reprendre du thé, elle enleva donc la cuillère, créant trois nouvelles tâches au passage et porta la tasse à ses lèvres pour absorber un peu de la boisson.

    « Bien, nous ne pouvons qu’attendre la pluie. Je propose de laisser la fenêtre ouverte pour pouvoir observer le ciel, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer ! »

    Le visage du libraire s’éclaira d’un sourire puis il retourna s’assoire à côté de la jeune demoiselle. En se tournant vers la fenêtre, il entreprit de boire son thé. La jeune fille acquiesça et se mit donc également à scruter le ciel à la recherche d’un nuage. Il y en avait bien un ou deux là-bas, mais rien de vraiment exceptionnel. Elle laissa ses yeux se perdrent dans l’infini du ciel en réfléchissant à ce qu’elle pourrait bien faire demain. Peut-être retournerait-elle à la librairie observer le ciel, à condition que William arrive à s’en souvenir. Bah, au pire des cas elle le frapperait en lui rappelant la raison de sa présence. En fin de compte ça promettait d’être amusant.

    « … Suis-je bête ! J’ai oublié de vous proposer une collation ! »

    Il se leva encore une nouvelle fois pour aller chercher une vieille boite et la lui présenter en s’excusant. Doucement, Aleth prit le coffret et l’ouvrit. Il y avait là-dedans au moins une tonne de biscuits ronds et plats comme des cercles en dentelles. Elle en attrapa un avant de poser la boite sur la table.

    « Tu peux en prendre un toi aussi, sinon ils vont… vieillir ? C’est comme ça qu’on dit ? »

    Voilà une nouvelle question bien intéressante. La jeune fille mordilla le gâteau, un peu distraite par sa propre question.

    « Je suis pourtant sûre de connaître ce mot ! Attends, je vais voir. »

    Ce fut alors à son tour de se lever et d’essayer tant bien que mal d’accèder aux étagères. Voyant qu’elle n’y arriverait jamais, elle regarda les piles autour d’elle, essayant de voir si le livre qu’elle cherchait était quelque part dans les alentours. Elle finit par le remarquer, à environs deux mètres d’elle, séparé de sa personne par une demi-douzaine de tas de manuscrits en tout genre. En grimaçant, elle soupira. Elle était encore loin du compte.

    « … Je vais quand même pas me faire battre par UN LIVRE ? »

    Elle enjamba donc sans délicatesse les obstacles, faisant tomber quelques livres aux passages. Arrivée à destination elle s’autorisa un regard en arrière. Les dégâts n’étaient pas catastrophiques, le seul livre légèrement écorné par sa folie guerrière était déjà dans un état avancé de décomposition. Elle regarda William et s’excusa avec un sourire.

    « Navrée, je n’ai pas vu d’autre solution plus rapide. »

    Sur ces mots elle s’assit en tailleur sur le parquet usé et commença à feuilleter le livre. Elle en aurait pour plusieurs minutes… à moins que William s’en rappelle ? Lentement elle releva donc un regard interrogateur vers le libraire. Pitié, faites que sa tête de passoire est acceptée de garder en mémoire ce mot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

{ The one who bumped the wall because of his mask }

avatar
Messages : 70
Localisation : Somewhere over the rainbow ♥
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage : Le garçon nommé Corbeau



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Libraire
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Dim 14 Nov - 17:04

    Après avoir suivit des yeux la demoiselle pendant son périple pour le moins inattendu, William comprit enfin la raison de cette agitation. Il se racla la gorge et dit d'un ton solennel :

    « "Rassir", peut-être ? »

    Il était peut-être bête, mais les Lettres, c'était son domaine. Lui adressant un sourire suffisant, il s'approcha d'elle à grandes enjambées et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Les convenances. Même s'il trouvait cela stupide au fond, tous ces codes, ces choses à ne pas dire, à ne pas faire, pour notre paraître dans la société, il ne pouvait s'empêcher de s'en amuser. Il était né dans cette société avec ces coutumes et, même si celles-ci lui semblaient parfois étranges, il s'en accommodait. Et puis, il ne fallait pas qu'il éveille les soupçons. Après avoir accompagné la jeune femme jusqu'à la table branlante et avoir tiré sa chaise pour lui intimer de s'y asseoir, il demanda sur le ton de la discussion :

    « En attendant notre prochaine expérience, qui diriez-vous de me raconter les nouvelles de la cour ? Je doute que ce soit bien intéressant, mais nous avons du temps à perdre ! »

    Puis il s'esclaffa, ses yeux gris brillant d'amusement derrière ses cernes. Le manque de sommeil, bien qu'il ne se fasse pas vraiment sentir, laissait des traces sur son visage. Tout en songeant à ses expériences nocturnes, il attrapa machinalement une cuillère qui traînait sur la table et la fit tourner entre ses doigts. Il se demanda s'il parviendrait un jour à supprimer ces fichus princes. Et puis, que deviendrait la jeune Lady Aleth si les résistants prenaient le pouvoir ? Il ne laisserait pas son amie être brutalisée, dans le pire des cas il l'aiderait à s'enfuir quitte à lui révéler sa véritable identité. Il la regarda tristement. Elle, jeune fille si pure, vivant de rêves et de rires... Ne risquait-il pas de lui faire du mal ? Pour faire passer ces amères réflexions, il prit une grande gorgée de thé, se brûlant la langue au passage.

    « Aouch ! »

    Les larmes aux yeux, il reposa la tasse et présenta une carafe d'eau à sa jeune amie.

    « Ce thé est encore bien trop chaud, permettez ? »

    Et il versa l'eau froide dans les deux tasses en regardant les volutes de fumée s'élever doucement dans la pièce d'un air rêveur.

_________________
.

Vengeance masquée
L'âme pure et innocente
Entachée de sang



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Aleth

{ "What's this? What's this? There's color everywhere ♫" }

avatar
Messages : 95
Localisation : Sous la pluie ♥
Âge du personnage : 15 ans
Fiche du personnage : When i feel the way i do.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comtesse
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Lun 29 Nov - 12:35

    " "Rassir", peut-être ? "

    Un instant, Aleth regarda le libraire avec des yeux étonnés, avant qu'un sourire éblouissant se forme sur son visage. "Rassir", c'était exactement ça ! Comment avait-elle pu oublier un mot aussi étrange et mystérieux que celui-ci ? Enfin, heureusement que Monsieur Passoire s'en rappelait, lui, sinon elle aurait sûrement chercher pendant des heures.
    D'un geste digne, elle prit la main que William lui proposait et se laissa emmener tranquillement, esquivant plus habilement qu'à l'aller les piles monstrueuses de livres. Avec un soupir, elle se laissa tomber sur la chaise qu'on lui proposa à l'arriver, et s'accouda sur la table instable dans un signe de fatigue. Elle avait passé la nuit à établir une liste de toutes les cachettes exploitables et intéressantes du château, et la fatigue jusque là contenue commença à l'envahir. Une phrase survenue comme un claquement sonore dans sa tête la fit revenir brusquement à la réalité.

    "En attendant notre prochaine expérience, qui diriez-vous de me raconter les nouvelles de la cour ? Je doute que ce soit bien intéressant, mais nous avons du temps à perdre !"

    Un rire s'échappa de la bouche de William, envahissant ses yeux de paillettes enjouées. Aleth ne pu s'empêcher de le suivre, mais son rire fut plus discret que celui de son ami. Un détail la chiffonnait. Pourquoi la plupart des fois où elle allait à la librairie, elle trouvait à l'intérieur un homme aux yeux cernés ? Qu'avait-il de si important à faire la nuit ? En silence, elle le regarda jouer d'un air pensif avec sa cuillère quelques minutes puis prendre une gorgée de thé avant de se ressaisir et de parler.

    "Tu ne dors p...
    - Aouch !"

    Le cri l'empêcha de poursuivre sa phrase. Un sourire à peine dissimuler aux lèvres, elle observa William, les larmes aux yeux, lui présenter une carafe d'eau froide.

    "Ce thé est encore bien trop chaud, permettez ?"

    Toujours en souriant, elle le laissa refroidir le thé et regarder la fumée s'élevant des tasses d'un air rêveur, puis reprit la parole.

    "Merci. Donc, pour les nouvelles de la cour, à vrai dire j'en ai tellement qu'il me faudrait des heures et des heures pour tout te dire ! Mais je veux bien t'en donner quelques unes."

    Lentement, elle porta la tasse à ses lèvres et prit une gorgée du liquide maintenant tiède. Ensuite, elle sortit son carnet de son sac et l'ouvrit à la page Rumeurs et Autres.

    "Alors... Apparemment, il y a une des servantes qui a disparu on ne sait où. Toutes ses amies s'inquiètent, alors que si ça se trouve elle est simplement partie se promener. Sincèrement, je ne vois pas trop ce qu'on peut risquer ici... Ensuite, il y a pas mal de bruits sur la princesse comme quoi elle est adorable, mignonne comme un ange et tout le toutim. Moi elle ne m'inspire pas trop en fait, et puis, la poupée c'est pas mon truc. Oh, et ils vont refaire une partie du jardin ! C'est génial, j'aurais peut-être de nouvelles cachettes à ajouter à ma liste ! Je sais que c'est mal d'espionner les gens, mais c'est tellement intéressant..."

    Un petit rire léger lui échappa et elle laissa tomber un sucre dans sa tasse avant de reprendre un peu de thé. Si William ne s'était pas endormis, elle pourrait le féliciter ! Soudain, un proche souvenir s'aventura timidement dans sa mémoire et elle recommença à parler, plus lentement.

    "J'avais oublié... Tout à l'heure je voulais te demander : tu ne dors pas ? Tu m'as l'air drôlement fatigué."

    Aaah, petit oiseau curieux qu'elle est. Enfin, on ne changera pas Aleth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

{ The one who bumped the wall because of his mask }

avatar
Messages : 70
Localisation : Somewhere over the rainbow ♥
Âge du personnage : 22 ans
Fiche du personnage : Le garçon nommé Corbeau



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Libraire
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Dim 20 Mar - 21:32

    William, comme la plupart du temps, songeait. Les princes. Aussi insaisissables que la fumée qui montait vers le plafond assombri de la boutique. Son visage s'assombrit également, il en avait assez de frapper dans le vide. C'était bien beau de mener des expéditions, de faire des milliers de plans, mais pourquoi fallait-il qu'ils tombent à l'eau, inévitablement ? Un jour, un jour, il devait être patient. Les paroles de son amie achevèrent de le faire retrouver son calme.

    « Merci. Donc, pour les nouvelles de la cour, à vrai dire j'en ai tellement qu'il me faudrait des heures et des heures pour tout te dire ! Mais je veux bien t'en donner quelques unes. »

    Doucement, il acquiesça d'un sourire et d'un mouvement de tête, puis posa ses coudes sur la table en croisant les doigts dans une attitude attentive. Il attendit patiemment que la Lady sorte ce petit carnet qu'il trouvait si intéressant, et l'écouta sans l'interrompre. Peut-être que lui aussi devrait écrire toutes ses idées dans un carnet, mais il était certain de le perdre un jour ou l'autre alors, à quoi bon...

    « Alors... Apparemment, il y a une des servantes qui a disparu on ne sait où. Toutes ses amies s'inquiètent, alors que si ça se trouve elle est simplement partie se promener. Sincèrement, je ne vois pas trop ce qu'on peut risquer ici... Ensuite, il y a pas mal de bruits sur la princesse comme quoi elle est adorable, mignonne comme un ange et tout le toutim. Moi elle ne m'inspire pas trop en fait, et puis, la poupée c'est pas mon truc. Oh, et ils vont refaire une partie du jardin ! C'est génial, j'aurais peut-être de nouvelles cachettes à ajouter à ma liste ! Je sais que c'est mal d'espionner les gens, mais c'est tellement intéressant... »

    Il rit avec elle de sa dernière remarque, mais son cerveau était en ébullition, tentant de trouver un lien entre ce qu'elle venait de lui dire et les informations qu'il avait pût glaner avec la Résistance. Il n'était pas rare que des personnes disparaissent, mais Aleth ne semblait pas être au courant... Mieux valait ne pas l'inquiéter, sa candeur pouvait peut-être la protéger. Et puis, la princesse... Elle était une énigme à elle seule. Tout ce dont ils étaient sûrs, c'était qu'elle n'était pas ce qu'elle semblait être. Plus problématique, si la disposition des jardins étaient modifiée, il serait certainement plus compliqué de fuir face à la garde. Il devait absolument trouver les plans et en faire part à Vidal. Soudain, la petite noble demanda d'un voix timide :

    « J'avais oublié... Tout à l'heure je voulais te demander : tu ne dors pas ? Tu m'as l'air drôlement fatigué. »

    Sans perdre de temps, pour qu'elle ne s'imagine pas que son silence était un nouveau mystère à résoudre, il dit en riant :

    « Vous avez l'œil ! En effet, il se trouve qu'en ce moment la lune trouble mon sommeil, j'en profite donc pour m'avancer dans mon travail. »

    Il regarda la pendule dont le balancier se mouvait en un rythme presque hypnotisant, et remarqua que l'heure du thé était passée depuis longtemps, aussi débarrassa-t-il la table en s'excusant auprès de la jeune fille et alla poser les tasses et la théière dans un bac rempli d'eau glacée dans lequel s'amoncelait déjà une pile impressionnante de vaisselle sale. Il profita de cette courte période de répit pour tenter de calmer les battements de son cœur affolé par la question de son amie. Il ne pensait pas qu'elle le remarquerait ! Il devait faire plus attention, mais il n'était pas question de ne plus la voir. Après tout, s'il refusait soudainement ses visites, cela paraîtrait d'autant plus suspect... Le clocher de l'église se mit à carillonner et il s'approcha d'elle pour lui souffler à l'oreille, comme si la nuit qui tombait déjà lui imposait le silence :

    « Mademoiselle, veuillez m'excuser mais il se fait tard, et vos... parents risquent de vous chercher. Je ne voudrais pas que vous soyez punie par ma faute, et puis nous ne pourrions pas arbitrer la prochaine course entre la pluie et les éclairs, ce serait fort dommage. »

    Il lui adressa un clin d'œil complice avant de l'accompagner jusqu'à la porte. Il lui aurait volontiers proposé de l'accompagner jusqu'au château, mais ses parents n'acceptaient pas vraiment que leur fille ait des relations, quelles qu'elles soient, avec un manant de son espèce. Il se contenta donc de lui intimer la plus grande prudence dans les ombres des habitations qui grandissaient au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Il hésita un instant puis, n'y tenant plus, il se pencha une dernière fois vers elle, l'air grave, et murmura dans l'espoir qu'elle seule l'entendrait :

    « Ma chère amie... Si je puis me permettre, je vous conseillerais de ne pas trop vous approcher de la princesse... Vous savez, une maladresse est si vite arrivée ! »

    Il s'efforça de sourire pour détendre l'atmosphère pesante qui s'était installée, puis la regarda s'éloigner, le coin de ses lèvres s'affaissant petit à petit. Une angoisse sourde naissait dans ses entrailles. Faites qu'il ne lui arrive rien...

_________________
.

Vengeance masquée
L'âme pure et innocente
Entachée de sang



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Aleth

{ "What's this? What's this? There's color everywhere ♫" }

avatar
Messages : 95
Localisation : Sous la pluie ♥
Âge du personnage : 15 ans
Fiche du personnage : When i feel the way i do.



Cupboard
Autres détails:
Profession ou titre: Comtesse
MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   Jeu 21 Avr - 16:05

    La jeune fille s'attendait à patienter un petit moment, comme à chaque fois qu'elle posait une question au garçon... Et pourtant. La réponse fusa, rapide, sur un ton léger. Étrange, mais comme une évidence.

    « Vous avez l'œil ! En effet, il se trouve qu'en ce moment la lune trouble mon sommeil, j'en profite donc pour m'avancer dans mon travail. »

    Un rire accompagna cette tirade. Pourtant, ce qu'il disait n'avait rien de drôle... Pour une fois silencieuse, Aleth observa le jeune libraire regarder d'un air songeur la pendule, puis débarrasser la table. Les tasses à demi pleines d'un thé désormais froid, les cuillères sales, la boîte de biscuits poussiéreuse, tout ceci quitta le dessus de la nappe pour aller se réfugier soit dans l'évier débordant de vaisselle sale, soit dans le placard en bois. L'absence de parole dura quelques minutes et permit à la demoiselle de réfléchir calmement. Son regard se perdit au dehors, où la nuit commençait à s'installer. William... Elle avait vaguement l'impression qu'il lui cachait quelque chose. Mais quoi ? Là était la question. Et elle n'avait même pas un début d'idée de réponse. Désespérant. Brusquement, une voix à son oreille la fit sursauter.

    « Mademoiselle, veuillez m'excuser mais il se fait tard, et vos... parents risquent de vous chercher. Je ne voudrais pas que vous soyez punie par ma faute, et puis nous ne pourrions pas arbitrer la prochaine course entre la pluie et les éclairs, ce serait fort dommage. »

    « Parents ». Il l'avait dit. Ce mot qu'elle ne prononçait jamais et qu'elle évitait comme la peste. Comment avait-il osé ?! Elle ignora totalement le clin d’œil qu'il lui adressa, morte de rage. Il le savait pourtant. Oh que oui, il le savait ! La jeune fille l'entendit vaguement lorsqu'il la pria de prendre garde à elle sur le chemin du retour, mais elle fulminait tellement intérieurement qu'elle n'y prêta presque pas attention. En fait, si elle pouvait se faire enlever en cours de route, ça lui ferait les pieds à ce satané bonhomme ! Si ce n'est qu'elle tenait trop à ses croissants le matin pour se laisser enfermer dans un endroit lugubre... Il avait bien de la chance. D'un air étonné, elle le vit soudain se pencher vers elle et lui adresser quelques mots dans un murmure.

    « Ma chère amie... Si je puis me permettre, je vous conseillerais de ne pas trop vous approcher de la princesse... Vous savez, une maladresse est si vite arrivée ! »

    Sur le coup, elle en perdit sa rancœur. Il souriait, pourtant l'ambiance restait assez tendue. Elle voulut répondre quelques choses, mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Elle recula de quelques pas, un peu perdue, puis salua son ami d'un geste distrait de la main, avant de tourner les talons et de repartir vers le château. Des questions pleins la tête. Pourquoi donc lui avait-il demander de ne pas aller voir Miss Eden ? Est-ce qu'il la connaissait ? Dans ce cas, comment ? Avait-il quelque chose à voir avec les affaires du Royaume ? Elle voyait mal un libraire désordonné, tenant une boutique dans un recoin inconnu du bourg, entrer dans la Cour pour bavasser avec les Princes... Alors quoi ? Et ses cernes, d'où pouvaient-elles venir ? Tout ces interrogations se mélangèrent alors pour ne plus former qu'un amalgame étrange dans son esprit. Et bientôt, il n'y eut plus qu'une chose dont elle fut sûre. Elle voulait savoir. Aucun secret ne devait lui résister. Pas même celui de ce charmant libraire. Un petit sourire en coin vint se placer sur le bout de ses lèvres. Et encore une fois, elle en vint à parler seule.

    « Attention, William... Aleth, la super détective, entre en action ! »


    E.N.D.♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Have you got some tea ? [Willy le cachalot <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Dirty Prince } :: ♠ { Corbeille } ♠ :: || Archives RPG-